Cameroun - Eléctricité: Eneo et la douane camerounaise main dans la main pour renforcer la sécurité du matériel électrique

Par Iris BITJOKA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 12-Oct-2017 - 01h10   1567                      
1
Eneo - Douane Eneo
FONGOD Edwin NUVAGA et Joël NANA KONTCHOU respectivement Directeur Général des douanes camerounaises et Directeur Général d’Eneo ont signé jeudi 05 octobre dernier une convention de coopération à cet effet.

Il est devenu courant dans les ménages d’être confronté à un incident dû à du matériel électrique de mauvaise qualité. Une rallonge ou multiprise toute neuve qui se grille soudainement une fois branché à la prise murale, un incendie qui se déclare à la suite d’un court-circuit dû à la mauvaise qualité des fils électriques utilisé lors des travaux de construction, des câbles électriques qui sont coupés et des pylônes vandalisés, sciés par des hors la loi qui plongent ainsi des populations dans le noir ; voilà entre autres réalités auxquelles l’accord de partenariat signé entre Eneo Cameroun et la Direction Générale des Douanes, doit pouvoir à long terme mettre fin.

Car cet accord s’inscrit dans le cadre du renforcement des actions de  lutte contre la contrebande et les fraudes, menée par les Douanes camerounaises. Il a pour objectif de contribuer à l’amélioration de la qualité du service électrique à travers un contrôle des flux de matériel électrique devenu un risque majeur de sécurité des personnes et des biens. Au-delà, la Direction générale des Douanes veut sécuriser les recettes douanières dont ce trafic prive les caisses de l’Etat.

C’est donc un partenariat gagnant-gagnant. Par ce dernier la douane camerounaise entend renforcer l’efficacité des contrôles tant en amont qu’en aval. Les deux parties ont convenu d’échanger des informations pouvant aider d’une part, à la traçabilité du matériel électrique importé, avant son installation sur le réseau d’Eneo, et d’autre part, au contrôle et à la saisie du matériel volé sur le réseau de distribution électrique et destiné à l’exportation.

 L’accord prévoit, aussi que les parties travaillent sur la mise en place de deux dispositifs  au profit des opérations d’Eneo. Il s’agit de l’entrepôt privé sous douane et de L’enlèvement direct.

« L’entrepôt privé sous douane est un magasin dans lequel va être stocké le matériel récurrent importé par Eneo (Câbles, compteurs, transformateurs de distribution, disjoncteurs etc.). Chaque matériel stocké dans ce magasin n’est dédouané que lorsqu’il doit être sorti pour utilisation. Cette facilité offre de la souplesse à l’entreprise dans l’acquisition de ses intrants. Ce qui a pour effet d’améliorer la gestion des stocks ainsi que les temps d’intervention des équipes de dépannage. »explique le directeur général des douanes Edwin Nuvaga. S’agissant de L’enlèvement direct il est mis en place pour les projets jugés urgents. « C’est un mécanisme qui veut qu’en raison de la criticité de l’opération, des facilités soient octroyées à une entreprise crédible dans le cadre du dédouanement du matériel sollicité. Ce qui ne la dispense nullement du paiement des frais. Cette facilité génère un gain de temps dans la livraison des projets »indique le patron de la douane camerounaise.  

Iris Bitjoka

Auteur:
Iris BITJOKA
 contact@cameroon-info.net
 @T_b_a
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique