Cameroun: Elu vice-président a la FECAFOOT, Joshua Osih va-t-il démissionner de l'Assemblee Nationale alors ou sera-t-il contraint à la démission ?

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Dec-2018 - 18h30   8205                      
19
Joshua Osih Archives
Les nouveaux statuts de la Fédération camerounaise de football, adoptés le 10 octobre 2018, n’autorisent plus le cumul des postes.

L’honorable Joshua Nambangi Osih figure en bonne place dans le nouveau bureau du Comité Exécutif de la FECAFOOT. Au terme de l’Assemblée générale élective tenue le mercredi 12 décembre 2018 au Centre d’Excellence de la CAF à Mbankomo, près de Yaoundé, les quatre postes de vice-présidents de la Fédération camerounaise de football ont été attribués comme suit :

1er vice-président Aboubakar Alim Konaté, 2e vice-président Joshua Osih, 3e vice-président Céline Mendomo Eko et 4e vice-président Abbo Mohamadou. Ce bureau est patronné par Seidou Mbombo Njoya, élu président de l’instance.

De tous ces cinq dirigenats, un devrait avoir du souci à se faire. Il s’agit de Joshua Nambangi Osih. Député SDF, parti politique d’opposition à l’Assemblée nationale, Joshua Osih bénéficie d’une immunité parlementaire. Une situation qui est incompatible avec son nouveau poste de membre du bureau exécutif de la FECAFOOT.

Dans l’article 50 des nouveaux statuts, il est indiqué que les fonctions de « Membre du gouvernement ou toute personne exerçant une activité lui conférant une immunité de poursuites », sont incompatibles avec celles de membre du Comité d’urgence de la FECAFOOT.

Le dirigeant qui se retrouve dans pareille situation, « dispose d’un délai de trente (30) jours à compter de son élection ou de sa désignation, pour démissionner de son précédent poste sous peine de déchéance par l’Assemblée Générale » précise les nouveaux textes.

L’on attend voir le choix qui sera fait par le candidat classé en quatrième position au terme de l’élection Présidentielle du 07 octobre 2018.

 

Extrait Statuts FECAFOOT

 

SECTION 5 : COMITÉ D‘URGENCE

 

Article 49 : Organisation et fonctionnement

  1. Le Comité d’Urgence est une formation restreinte du Comité Exécutif composée du Président de la FECAFOOT, des quatre vice-présidents, du représentant de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun et de la représentante de la ligue de football féminin.

 

2. Le Comité d’Urgence traite toutes les affaires nécessitant d’être réglées entre deux sessions du Comité Exécutif, à l’exception : a) de la vacance de la présidence ;

 

  1. b) du recrutement ou de la révocation du Secrétaire Général et du Secrétaire Général-Adjoint. 3. Les sessions du Comité d’Urgence sont convoquées par le Président de la FECAFOOT. Si une convocation dans un délai utile n’est pas possible, des décisions peuvent être prises par tout moyen laissant trace écrite. Ces décisions entrent en vigueur immédiatement. Le Président informe dans les vingt-quatre (24) heures le Comité Exécutif des décisions prises par le Comité d’Urgence. 4. Toute décision prise par le Comité d‘Urgence doit être confirmée par le Comité Exécutif lors de sa prochaine session. 5. Le Comité d’Urgence ne peut valablement délibérer qu’en présence de trois (03) de ses membres au minimum. Dans tous les cas, ses décisions ne peuvent être prises qu’à une majorité de trois (03) voix au minimum, la voix du Président étant prépondérante en cas d’égalité. 6. Si le Président est empêché, il est représenté par l’un des vice-présidents dans l’ordre de préséance.

 

Article 50 : Incompatibilités

 

  1. Les fonctions suivantes sont incompatibles avec celles de membre du Comité d’urgence de la FECAFOOT :
  2. a) joueur de football titulaire d’une licence en cours de validité ;
  3. b) arbitre, entraîneur ou éducateur de football titulaire d’une licence en cours de validité ;
  4. c) intermédiaire ou agent de matchs titulaire d’une licence en cours de validité.
  5. d) Membre du gouvernement ou toute personne exerçant une activité lui conférant une immunité de poursuites.
  6. e) Président d’un Club de football membre de la FECAFOOT.

 

  1. Les fonctions de membre d’un organe exécutif d’une autre fédération sportive nationale, parce que susceptibles de générer des conflits d’intérêts, sont incompatibles avec celles de membre du Comité d’urgence de la FECAFOOT.
  2. Les membres du Comité d’Urgence ne peuvent en même temps être membres de l’organe exécutif d’une ligue.
  3. Le membre frappé d’incompatibilité dispose d’un délai de trente (30) jours à compter de son élection ou de sa désignation, pour démissionner de son précédent poste sous peine de déchéance par l’Assemblée Générale.

 

 

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique