Cameroun - Elvis Ngolle Ngolle: «Avec la Chine comme partenaire, beaucoup de Camerounais vont bénéficier d’une amélioration de leurs conditions de vie»

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 31-Mar-2018 - 16h13   7196                      
22
Pr Elvis Ngolle Ngolle Archives
Selon ce cadre du RDPC, la dernière visite d’Etat du Président Paul Biya en Chine du 22 au 24 mars en tant que «partenaire stratégique» est un événement important qui illustre une coopération dynamique axée vers le développement.

«Le président Biya a choisi de faire une visite pour montrer qu’entre le Cameroun et la Chine le ciel est sans nuages», dit-il dans une interview accordée à l’agence de presse chinoise Xinhua.

Deuxième économie mondiale, la Chine avec sa forte implication dans la construction d’infrastructures énergétiques, de transport, de télécommunications et sociales aide à accélérer le développement économique des pays africains comme le Cameroun, se félicite Elvis Ngolle Ngolle.

«La Chine est très impliquée dans les projets de développement du Cameroun. Quand vous prenez tous les grands projets structurants, en termes d’énergie, de routes, de télécommunications, de ponts, de transport aérien, cette implication est très significative», assure ce politologue qui enseigne à l’Institut des relations internationales du Cameroun (IRIC).

«Cette coopération permet au Cameroun d’avoir des ressources (financières) pour son développement économique. Le Cameroun doit continuer dans cette voie. Donc, nous soutenons cette diplomatie d’ouverture, sans ennemi, que le président Biya a mise en place. Nous pensons qu’avec la Chine comme notre partenaire, beaucoup de Camerounais vont bénéficier (d’une) amélioration de leurs conditions de vie, de la formation», explique cet ancien ministre des Forêts et de la Faune, aujourd’hui coordonnateur de l’académie du RDPC.

«C’est quelque chose qui doit servir de leçon aux autres partenaires classiques du Cameroun, pour comprendre que le Cameroun veut accélérer son développement économique, pour améliorer les conditions de vie de ses populations, le niveau de ses infrastructures, pour pouvoir être parmi les pays qui comptent sur le plan économique, sur le plan diplomatique et réussir dans ce monde très globalisé», ajoute l’expert.

Le Cameroun a pu décrocher cinq accords de coopération à l’issue de la visite d’Etat de Paul Biya en Chine. Une partie des documents de coopération signés entre Beijing et Yaoundé représentait un don sans contrepartie d’une valeur de 334 milliards de FCFA pour l’année 2018, et 84 milliards de FCFA pour les trois prochaines années.

Rappelons que la Chine est actuellement le premier partenaire commercial du Cameroun et le premier investisseur (en Ide) au Cameroun dans la réalisation des projets de développement. En 2016, le volume des échanges commerciaux bilatéraux a atteint le chiffre record de 1510 milliards de FCFA.

Auteur:
Otric NGON
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique