Cameroun - Emprunts pour le stade d’Olembe: Le père Ludovic Lado demande aux banques sollicitées un audit des précédentes dépenses avant tout nouveau décaissement d’argent

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 24-Feb-2021 - 14h48   3770                      
18
Ludovic Lado Facebook
Le prêtre jésuite qui vient de lancer une pétition est intervenu ce matin sur Radio Equinoxe pour expliquer son action.

«Je ne suis pas contre les prêts. Les Etats fonctionnent avec des prêts y compris les Etats les plus développés». C’est par ces mots que le père Ludovic Lado a commencé à répondre aux questions en rapport avec le prêt de 55 milliards de Francs CFA sollicités par l’Etat du Cameroun ce matin sur Radio Equinoxe. «Ce sont des prêts dans des situations de non transparence, de non redevabilité», a poursuivi le prêtre jésuite.

Le père Lado se dit étonné de savoir que sa requête, celle dans laquelle il demande à la STANDARD CHARTERED BANK LONDON, BPI FRANCE EXPORT et UK EXPORT FINANCE de ne pas délier leur bourse tant que les précédentes dépenses ne sont pas justifiées  suscite une levée de boucliers. «Ce qui me choque, c’est que, exiger qu’on audite d’abord les centaines de milliards qu’on a déjà investis dans ces stades et ces routes semblent gêner quelques-uns. Qu’un citoyen demande qu’on audite d’abord… Parce que 55 milliards ensuite vous avez 88 milliards pour un tronçon de route de moins de 20 kilomètres. Et tout ça sans rendre compte. Et on se plaint que ces chantiers sont passés par des hauts et des bas», dénonce-t-il.

Mardi, l’universitaire a lancé une pétition intitulée: «Auditez le stade d’Olembe au Cameroun avant tout nouveau prêt». Voici le message qu’elle contient :

«Cher lecteur, chère lectrice

STANDARD CHARTERED BANK LONDON, BPI FRANCE EXPORT, UK EXPORT FINANCE envisagent de prêter  à l’Etat du Cameroun environ 145 milliards de FCFA (220 millions d’euros) pour les travaux de finition d’un stade et le bitumage d’une route. Ils sont dans leur rôle, sauf que le Cameroun est dirigé par régime corrompu et prébendier. C’est un pays spécialisé en détournement de fonds publics et une bonne partie de cet argent ira dans les poches de particuliers.

Nous en appelons aux sens de l’éthique et de la responsabilité sociale de ces institutions financières.  La construction du stade d’Olembe dont il est

question est l’un des plus gros scandales financiers de l’histoire du Cameroun

où beaucoup d’enfants étudient encore sous les arbres pendant qu’on engloutit des milliards des stades ?

Nous exigeons l’audit de la construction des stades et des routes avant tout autre emprunt. C’est une question de justice transgénérationnelle, car ce sont les générations futures qui porteront le poids du remboursement de ces centaines de milliards.

En signant cette pétition, vous nous aidez à interpeller ces institutions financières qui courent le risque de se rendre complices de cette gabegie financière».

Ludovic Lado

Jésuite

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique