Cameroun : Eneo, l’opérateur du secteur de l’électricité au Cameroun, effectue d’importants travaux de renforcement et de sécurisation de ses réseaux de distribution

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Mar-2019 - 11h47   917                      
0
L’objectif poursuivi à travers l’exécution de ce plan d’action est d’accroitre la capacité d’alimentation et d’améliorer significativement la disponibilité de l’énergie électrique.

Depuis quelques jours, Eneo Cameroon effectue d’importants travaux de renforcement et de sécurisation des réseaux dans les villes de Douala et Yaoundé. Au total 170 kilomètres de tronçons de lignes aériennes et souterraines moyennes tensions sont en train d’être remplacées dans la capitale économique et la capitale politique pour doubler leur capacité de transit d’énergie et de renforcer la sécurité des ouvrages.

« Compte tenu de l’état de saturation de certains équipements de notre réseau de distribution, le Conseil d’administration a approuvé un budget d’investissement de 47,3 milliards de FCFA pour l’année 2019… La somme de 26,2 milliards de FCFA a été allouée au renouvellement, au renforcement, à la sécurisation et aux extensions de réseaux de distribution d’énergie électrique. L’objectif poursuivi à travers l’exécution de ce plan d’action est d’accroitre la capacité d’alimentation et d’améliorer significativement la disponibilité de l’énergie électrique dans ces villes » explique Basile Ekobena, le Directeur central des Operations à Eneo.

En dehors des deux métropoles citées ci-dessous, les travaux sont également effectués à l’intérieur du pays, entrainant les interruptions pendant quelques heures du service public de l’électricité dans certaines localités.

Selon le ministre de l’Eau et de l’Energie,  ces interruptions du service public de l’électricité sont indispensables pour « la poursuite du remplacement des poteaux bois défectueux par des poteaux en béton dans les villes de Douala et Yaoundé ; l’entretien de la ligne de transport entre Guider et Maroua ; la finalisation des travaux de la ligne de transport entre Mbalmayo et la localité de Milamizibi en vue de la mise en service imminente du barrage hydroélectrique de Memve’ele ; la maintenance programmée d’un des groupes de la centrale hydroélectrique de Lagdo, induisant son arrêt, donc une baisse de sa capacité de production » explique le ministre Gaston Eloundou Essomba. Le membre du gouvernement conclut en indiquant que « ce type d’interruption du service public de l’électricité est nécessaire pour préserver l’équilibre entre l’offre et la demande en électricité d’une part, mais également pour améliorer la qualité du service public de l’électricité d’autre part ».

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique