Cameroun - Énergie électrique: ENEO annonce la mise en service d'une centrale photovoltaïque à Lomié (Est)

Par Yannick A. KENNE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 31-Jul-2020 - 12h42   1467                      
0
Une vue de la centrale photovoltaïque de Lomié (Est) Babette Sandjo
Il s'agit de la deuxième centrale hybride solaire-thermique, opérationnelle depuis le 27 juillet 2020, après celle de Djoum (Sud) en 2017.

L'entreprise Energy of Cameroon (ENEO), a procédé le 27 juillet 2020, à la mise en service d'une  centrale photovoltaïque de Lomié, région de l'Est. Il s'agit de la deuxième après celle de Djoum dans le Sud en 2017. D'après la note rendue publique par ENEO le jeudi 30 juillet 2020, cette centrale hybride solaire-thermique construite sur une superficie de près de 2000 m² dispose d'une capacité de 125 kilowatts crête (Kwc) et est pourvue de 386 panneaux. 

«Il a un fonctionnement îloté (off-grid, ou découplé du réseau) en journée, de 07h à 18h. La nuit de 18h à 21h30, la centrale thermique prend le relai, permettant ainsi aux batteries de se recharger. C’est une centrale avec stockage, disposant d’onduleurs chargeurs qui sont « Grid forming », c’est-à-dire qu’ils créent le réseau, donc, la tension et la fréquence nécessaires pour générer de l’énergie de manière indépendante, même en cas d’indisponibilité de la centrale thermique. L’installation permet d’alimenter en continue, et en totalité, le cœur de la ville qui dispose d’une charge en heure de pointe de 90 à 95 kW», apprend-on. 

Cette centrale va en outre, contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre. ENEO développe depuis quelques années maintenant des sources alternatives d'alimentation en énergie électrique, en plus du système classique basé sur la source unique. 

Le Directeur général d'ENEO, Eric Mansuy, est d'ailleurs très favorable à une migration vers énergie verte, surtout dans l'arrière-pays. «Après la mise en service du projet pilote de Djoum en fin 2017, nous avons acquis une expérience à tous les niveaux de la chaîne. Aujourd’hui, nous confirmons que le soleil se lève à l’Est, et réitérons nos appels en direction des acteurs économiques locaux à investir dans cette énergie verte, une vraie opportunité, surtout avec les coûts des infrastructures qui baissent de plus en plus. Nous pouvons désormais dupliquer notre savoir-faire partout où les moyens le permettront».

L'entreprise en charge de la distribution de l'énergie électrique au Cameroun envisage d'ailleurs d'ériger de nouvelles centrales photovoltaïques à Guider (Nord) et à Maroua (Extrême-Nord) d'ici à 2021.

 

 

Auteur:
Yannick A. KENNE
 @yanickken39
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique