Cameroun – Energie électrique : ENEO en campagne contre la fraude sur l’électricité

Par Yannick A. KENNE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 30-Sep-2021 - 15h32   4678                      
1
Branchements ENEO Archives
L’entreprise Energie of Cameroon indique que cette opération a pour but de sécuriser le réseau électrique et de contrôler les installations électriques de ses clients.

Les équipes de l’entreprise Energy of Cameroon (ENEO), le concessionnaire du service public de la distribution de l’électricité au Cameroun sillonnent actuellement le territoire national à la traque d’éventuels fraudeurs sur l’électricité. Cette société dont le capital est majoritairement détenu par le Britannique Actis a entrepris une campagne y relative.

Elle a pour objectif de « sécuriser le réseau électrique et de contrôler les installations des clients conformément à l’article 13 du Règlement du service de distribution publique d’électricité au Cameroun. (…) La lutte contre l’utilisation illégale de l’électricité préserve l’intérêt général. Eneo Cameroun souhaite vivement l’implication de tous. Lorsqu’une équipe de contrôle se présente chez vous, il vous est demandé de collaborer avec elle pour faciliter l’opération », indique-t-elle, dans les colonnes du journal Essingan de ce 30 septembre 2021.

ENEO invite par ailleurs les consommateurs dont les installations ne sont pas en règle à les normaliser avant la visite de ses équipes de contrôle pour éviter des désagréments qui pourraient aller selon elle jusqu’à des poursuites judiciaires.

En juillet 2020, ENEO révélait qu’à cause de la fraude électrique, les pertes de trésorerie sur l’ensemble du système électrique représentent plus de 60 milliards de francs CFA par an. Soit près de 75% de son budget d'investissement d’Eneo en 2020 (45,7 milliards), qui couvrait les besoins dans la production, la distribution, le commercial, et autres. En outre, cette somme représente l’équivalent d’au moins deux centrales solaires de 25 mégawatts, ou du raccordement au réseau électrique de plusieurs centaines de localités, ou encore plus de 1.800.000 nouveaux compteurs prépayés.

Aussi, l’entreprise renseignait que cette pratique est souvent entretenue avec la complicité de certains de ses agents, et que 60 d’entre eux ont été appréhendés l’année dernière et mis à la disposition de la justice. Par ailleurs 10 agents d’ENEO, complices des réseaux indélicats, ont été licenciés entre juillet 2019 et juillet 2020.

Auteur:
Yannick A. KENNE
 @yanickken39
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique