Cameroun – Energie électrique: Le barrage hydroélectrique de Memve’ele va générer ses premiers mégawatts  

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 19-Apr-2019 - 13h22   2333                      
0
Cameroun: Barrage Hydroelectrique de Memve'ele Projet Memve'ele
L’infrastructure hydroélectrique a été mise sous tension ce mercredi 16 avril 2019, en présence du ministre de l’eau et de l’énergie (MINEE) Gaston Eloundou Essomba  

Comme le barrage de Mekin construit sur le fleuve Dja, la construction du barrage de Memve’ele n’est pas encore totalement terminée.  Il faut encore achever l’aménagement des lignes de transport de l’énergie électrique, ainsi que la construction des postes de jonction. Des travaux qui peuvent encore prendre deux ans et générer des couts supplémentaires, estimés à un milliard de FCFA par semaine. Précisent  nos confrères du Journal Le Messager en kiosque ce jeudi 18 avril 2019. Une perspective qui n’a pas du tout plu à Gaston Eloundou Essomba. Selon le MINEE «S’il fallait attendre la fin desdits travaux il faudrait aller jusqu’en 2021 au moins. Pourtant,  Avec ces essais,  le système gagne environ 350millions de FCFA par semaine».

Pour ses premiers jours de mise sous tension, le barrage hydroélectrique de Memve’ele ne va donc pas déployer la totalité de sa puissance, soit 211 mégawatts. Pour le moment,  le réseau ne peut que soutenir 30 mégawatts. Mais pour le MINEE cette mise en service est nécessaire, si l’on veut plus tard atteindre l’objectif  «d’envoyer environ 85 Mégawatts d’énergie à Yaoundé via la ligne de EDC qui part d’Ebolowa à Mbalmayo» Avant de préciser que «depuis quelques jours, les premiers essais ont permis d’injecter  dans le réseau interconnecté des régions du Sud, du Centre, du Littoral, de l’Ouest, du Nord-ouest et du Sud-ouest 100 mégawatts de puissance. Mais pour l’instant, le réseau ne peut que soutenir 30 mégawatts»

Le barrage hydroélectrique de Memve’ele construit sur le fleuve Ntem, dans l’arrondissement de Ma’an, département de la vallée du Ntem, région du Sud, a couté 420 milliards de FCFA. 243 milliards de FCFA sont issus d’un prêt de la  banque chinoise Exim Bank China, 112 milliards FCFA fruit de la coopération entre le Cameroun et la Banque Africaine de Développement (BAD) et 62 milliards de FCFA du trésor public camerounais. Un monstre de béton dont la puissance installée, est estimé à 211 mégawatts

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique