Cameroun - Energie: La Kribi Power Development Company réclame 46 milliards de FCFA à Eneo

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 05-Dec-2017 - 17h18   2105                      
0
Un générateur de la Centrale à gaz de Kribi Archives
Selon Hans Francis Simb Nag le directeur de cette entreprise qui exploite la centrale de Kribi, c’est cette énorme dette qui a poussé à réduire la production de la centrale de 100 MW, depuis le 1er novembre 2017.

La Kribi Power Development Company S.A (KPDC), entreprise contrôlée par Globeleq qui exploite la centrale de Kribi, a dû réduire la production de la centrale de 100 MW, depuis le 1er novembre 2017, suite «à l’augmentation des arriérés de paiement des factures de fourniture d’énergie électrique à son unique client Eneo Cameroon».

En effet, Eneo, filiale du Britannique Actis et seul client de la KPDC a une dette évaluée à 46 milliards de FCFA. Cette information a été révélée le 3 décembre 2017 lors de la visite de l’ambassadeur Hans-Peter Schadek, chef de délégation de l’Union européenne au Cameroun, sur le site de la KPDC à Kribi.

En effet, rapporte Cameroon Tribune en kiosque ce mardi 5 décembre 2017, aujourd’hui, sur ses 13 générateurs, seuls sept tournent effectivement, pour une offre de 115 MW. C’est donc un peu plus de la moitié de la capacité de production qui est en service.

«Les six autres machines sont à l’arrêt pour des raisons de trésorerie», regrette Hans Francis Simb Nag, directeur général de la KPDC. «La société Eneo, client unique de la KPDC, lui doit 46 milliards de FCFA», apprend-on.

«Avec des arriérés aussi importants, nous ne pouvons pas continuer à faire tourner les machines alors que nous avons aussi des charges à payer, dont le gaz et les pièces de rechange», souligne le DG. «L’épuisement des ressources nécessaires pour l’exploitation de la centrale ne permet plus à KPDC de financer ses opérations de manière adéquate», ajoute-t-il.

Toutefois, KPDC précise qu’elle continue de travailler en étroite collaboration avec Eneo et le gouvernement camerounais pour trouver une solution à cette crise qui affecte l’ensemble du secteur électrique. La société se dit prête à rétablir le niveau de production habituel de la centrale à gaz de Kribi dès qu’une solution satisfaisante au problème des arriérés sera trouvée.

Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique