Cameroun - Entrée à l’ENAM: Brenda Biya victime d’un délit de patronyme, selon Info Matin

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 11-Sep-2017 - 16h11   26623                      
46
Brenda Biya apparait dans un clip de Rap CIN
La fille du Président de la République, Paul Biya, candidate au concours d’entrée dans la prestigieuse l’ nationale d’administration et de magistrature (ENAM) de Yaoundé est victime d’outrages sur les réseaux sociaux.

Une véritable déferlante de déclamations inonde les réseaux sociaux depuis l’annonce de la candidature de Brenda Biya au concours d’entrée à l’ENAM. Selon Info Matin en kiosque ce lundi 11 septembre 2017, ces passions enfiévrées portent un code: le 325. Il s’agit du numéro attribué à la candidate Biya Eyenga Elle Anastasie Brenda.

La fille du Président de la République a en effet composé samedi et dimanche derniers pour l’entrée au cycle B «régie financière» de l’ENAM. Et selon le journal, elle reviendra le week-end prochain pour le cycle B de l’administration générale.

Depuis ce week-end, «des sources introduites n’hésitent pas déjà à prédire des tentatives d’outrage contre la fille du Président, dont on se demande par ailleurs en quoi elle devrait répondre des actes, bons ou mauvais, du Chef de l’État», écrit Info Matin.

Selon le journal, Brenda Biya est déjà, selon les préjugés, dans le train des admis avant l’heure au nom des «privilégiés» de la République. Des personnes «préparent leurs flèches, attendant la publication de la liste des admissibilités pour se répandre en conjectures, quel que soit le sort qui sera réservé à la candidate, qui a bien voulu, encouragé par ses parents qui sans aucun doute prônent le culte de l’effort, affronter les épreuves dudit concours comme les autres candidats».

Pour Info Matin, «qu’on l’aime ou pas, qu’on soit partisan du régime ou du camp d’en face, il convient pourtant de saluer le courage, l’humilité et la grandeur d’âme de cette jeune femme. Brenda Biya, 20 ans, sous d’autres cieux, aurait pu se contenter d’une rente de situation et décider de ne pas se mêler aux «autres». Elle l’a fait, sans doute désireuse».

SUR LE MEME SUJET:



Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Username:
Register   -   Forgot password
Password:
Dans la même Rubrique