Cameroun  - Entretien routier: Le MATGENIE lance sa Stratégie d’accompagnement des communes dans leurs initiatives d’entretien routier (SACIR)

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 16-Oct-2017 - 16h48   2148                      
0
Engins du MATGENIE Archives
Ce projet du parc national de matériel de génie civil (MATGENIE) s’occupera, durant les deux prochaines années, de l’entretien des routes communales d’une cinquantaine d’Arrondissements à travers sa brigade mobile d’entretien routier (BM).

La cérémonie de lancement de la SACIR a eu lieu vendredi dernier au siège du MATGENIE à Yaoundé, sous la présidence d’Emmanuel Nganou Djoumessi, ministre des Travaux publics, tutelle technique, en présence de son collègue du ministère de l’Habitat et du Développement urbain, Jean Claude Mbwentchou.

Selon Cameroon Tribune en kiosque ce lundi 16 octobre 2017, tout sera parti d’un constat établi au niveau du MATGENIE: les maires rencontrent des difficultés à exécuter les travaux publics dans leurs communes. La SACIR apparaît donc comme un facilitateur pour la réhabilitation des routes communales. De l’assistance technique à la mise à disposition du matériel, les mairies seront servies.

A ce jour, apprend-on, une cinquantaine de mairies des régions de l’Extrême-Nord, du Nord, de l’Adamaoua et du Centre ont déjà adhéré au projet. La sensibilisation se poursuit auprès de celles qui traînent encore le pas. En attendant, 28 brigades mobiles du MATGENIE ont été mises en place pour accompagner les mairies. Ce sont elles qui, en fonction d’un calendrier bien établi, réaliseront les travaux sur ces axes routiers.

«Certains maires ont cherché à acquérir leurs matériels, mais en réalité les chances de réussite sont faibles parce que l’entretien du matériel est un métier à part entière», a indiqué Désiré Abogo Ntang, directeur général du MATGENIE qui invite donc les maires à faire confiance au parc national de génie civil d’autant plus que la sollicitation d’une brigade mobile c’est moins de 30% au moins sur les frais habituels.

La mairie de Ndikinimeki fait partie de la cinquantaine de collectivités territoriales décentralisées à avoir déjà adhéré à la SACIR. Le maire, Thomas Dupont Obiegni, a d’ailleurs déjà choisi la formule de collaboration avec l’entreprise publique. La formule 4 qui consiste à confier au Matgenie la totalité de l’exécution des travaux. «Cette initiative est salutaire parce que ça va nous aider à faire un linéaire plus important chaque année. Pour 2017, nous comptons réaliser un linéaire de près de 30.000 km et aménager d’autres routes», indique Thomas Dupont Obiegni. 

Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique