Cameroun - Epizootie: Le Gouverneur de la Region de l’Ouest, Augustine Awa Fonka, martèle que la grippe aviaire est finie dans sa Région

Par Josiane Rose NDANGUE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 12-Jan-2018 - 12h48   3173                      
0
Awa Fonka Augustine, Gouverneur de la Région de l'Ouest Archives
Le numéro 1 de la Région de l’Ouest indique qu’il n’y a plus de trace du virus de cette maladie dans son territoire de commandement.

En dressant le bilan de l’année 2017, Augustine Awa Fonka le Gouverneur de la Région de l’Ouest est revenu sur l’épizootie de la grippe aviaire qui a sévit dans son territoire de commandement. Il s’est voulu clair à ce sujet. Contrairement à ce que la rumeur fait croire, le numéro 1 de l’Ouest a martelé que la grippe aviaire c’est de l’histoire ancienne. «Il n’y a plus de trace du virus. On attend seulement que la hiérarchie lève les mesures qui avaient été données pour préserver le secteur dans son ensemble», a-t-il déclaré au cours de la conférence de presse, qu’il a récemment donnée. Aussi il a demandé aux acteurs de la filière avicole de ne pas baisser les bras. «La Région de l’Ouest est la base par excellence de production de la filière avicole au Cameroun. On peut dire sans se tromper que l’aviculture constitue l’un des piliers économiques de la Région de l’Ouest», a-t-il ajouté.

Rappelons qu’à l’Ouest, alors que l’épizootie sévissait, de nombreux opérateurs de la filière avicole du fait d’énormes pertes enregistrées, ont préféré se reconvertir dans d’autres secteurs d’activité. L’autre conséquence de la grippe aviaire a été l’augmentation du prix du poulet et de tous ses dérivés. Le Quotidien Emergence édition du 11 janvier 2018, rapporte qu’outre ce qui est suscité, l’épizootie a mis en mal les exportations du poulet et des œufs hors de la Région. «Que vous présentiez les papiers sanitaires ou pas, vous devez soudoyez les forces de maintien de l’ordre, accompagnés de certains fonctionnaires du MINEPIA avant de passer avec la marchandise», écrit notre confrère.   

Aujourd’hui, les opérateurs de ce secteur espèrent que le discours tenu par le Gouverneur impactera positivement sur l’avenir de la filière avicole à l’Ouest.  

Auteur:
Josiane Rose NDANGUE
 @ljndangueCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique