Cameroun - Eric Chinje (ancien rédacteur en chef de la CRTV-Télé): «Si je rencontre Paul Biya je vais lui dire: Monsieur le président il faut penser déjà à quitter le pouvoir. Vous avez trop duré ! »

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 31-Dec-2019 - 17h42   16523                      
22
Eric Chinje Archives
L’ex responsable de la télévision publique estime que les ministres camerounais pour la plupart sont plus intéressés par leurs comptes en banque que par autre chose.

Eric Chinje était l’invité spécial de la matinale d’ABK Radio le 30 décembre 2019. L’ancien journaliste a accordé à la jeune radio « la plus longue interview de son histoire ». Pendant près de deux heures, l’ex rédacteir en chef de la télévision nationale camerounaise a abordé divers sujets. Sur la situation dfficile  de son pays, il n’a pas écarté la responsabilité de son actuel dirigeant, le président Paul Biya.  « Il a sa part de responsabilité dans les malheurs du Cameroun mais il n’est pas seul. En fin de compte c’est lui qui incarne les institutions du pays. Chacun de nous a sa part de responsabilité ».

Evoquant les sujets en rapport avec la gouvernance, Eric Chinje déclare que les villes de Yaoundé et Douala sont sales et sentent mauvais parce que mal gérées. Il salue « quelques efforts à Yaoundé » entrevus à Yaoundé mais confesse qu’il a « très peu de respect pour beaucoup de nos ministres ». Des ministres qu’il trouve plus intéressés par leurs comptes en banque qu’autre chose.

Eric Chinje se dit déçu par le bilan de la politique du Renouveau édictée par Paul Biya. « Je ne vois pas la rigueur promise en 1982. Je ne sais pas où ça existe », déclare-t-il. Eric Chinje appelle à un changement au Cameroun. « A plusieurs niveaux sinon à tous les niveaux », précise-t-il tout en souhaitant que l’on le laisse finir son mandat et qu’après il y ait une vraie élection pour désigner son successeur. Lorsque l’on lui demande ce qu’il dirait au président camerounais s’il l’avait en face, il répond : « si je rencontre Paul Biya je vais lui dire : « monsieur le président il faut penser déjà à quitter le pouvoir. Vous avez trop duré ! » Eric Chinje demande à l’entourage du chef de l’Etat camerounais de cesser de faire croire qu’il est indispensable.

 

 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique