Cameroun - Excellence académique: Mandela Tchoffo, major au Baccalaureat 2017 (17,19) au Cameroun, remporte le premier prix de la 3ème édition du concours «Espoirs d’Afrique»

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 14-Sep-2017 - 03h30   6100                      
15
Yvon Sebastien Mandela Tchoffo F. NONOS
Agé de 16 ans et demi, l’ancien élève du Lycée de Japoma (Douala), a été reçu le 11 septembre dernier par le premier ministre Philémon Yang, qui lui a transmis les félicitations du président Paul Biya.

Son succès dépasse les frontières nationales. Au point d’être reçu le 11 septembre dernier par le premier ministre, Philemon Yang. Qui lui transmettait les félicitations et encouragements du chef de l’Etat, Paul Biya. C’est que depuis le 5 septembre dernier à Abidjan, Côte d’ivoire, Yvon Sébastien Mandela Tchoffo entrait dans l’histoire, en se classant 1er  ex-aequo de la 3ème édition du concours « Espoirs d’Afrique ». Un concours qui récompense les meilleurs élèves des pays francophones d’Afrique de l’Ouest et du Centre. Un succès de plus, après avoir été sacré major du baccalauréat série C de l’enseignement général au Cameroun en 2017.

Agé de 16 ans et demi seulement, Yvon Sebastien Mandela Tchoffo a obtenu la mention Très bien, avec une note de 19,5/20 en mathématiques et une moyenne générale de 17,19/20. Le jeune prodige ne s’arrête pas là, puisqu’il vient d’être admis à l’Ecole nationale supérieure polytechnique (ENSP) de Yaoundé dont il a occupé le 6ème rang.  L’ancien élève du lycée de Japoma, préfère relativiser ses performances, en expliquant sa recette. «  Je n’ai rien de particulier que d’autres. La différence est que je me concentre sur l’essentiel et je m’applique à l’école, voila ma recette miracle », expliquait-t-il le 12 septembre dernier, au journal de la mi-journée du poste national de la CRTV radio.

Depuis lors, son succès crée du buzz et fait la fierté de son ancien lycée et de sa famille. « Il prend tout son temps la nuit pour étudier pendant que d’autres dorment, et cela constitue l’un de ses avantages », explique l’un de ses frères. Le personnel enseignant ne tarit pas d’éloges pour un garçon exceptionnel qui leur a donné envie d’enseigner. Ce personnel qui nourrit l’espoir de voir d’autres « génies » relever le défi de Mandela Tchoffo à la fin de cette année. Pour l’heure le major des Bacc 2017 au Cameroun rêve grand. Même s’il déclare ne pas avoir les moyens de ses rêves, il a pris le courage d’adresser une lettre au président de la République, dont il a refusé de détailler le contenu. Ne sait-on jamais…

 

 

Auteur:
Frédéric NONOS
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_a
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique