Cameroun - Extrême-Nord: La Force multinationale mixte équipe quarante écoles primaires des départements du Logone-et-Chari et du Mayo-Sava en tables bancs

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 22-Feb-2021 - 14h07   845                      
0
La Force multinationale mixte Esma Ben Said
Ces dons ont été remis le 18 février 2021.

Dans le cadre de la stabilisation des zones affectées par le conflit Boko Haram, le secteur numéro 1 de la Force multinationale mixte (FMM) a décidé «d’équiper en tables bancs, 40 écoles primaires des départements du Logone-et-Chari et du Mayo-Sava (Extrême-Nord)», rapporte le quotidien national bilingue Cameroon Tribune en kiosque ce 22 février 2021.

Ainsi, une mission de remise officielle de ces équipements aux différents bénéficiaires s’est déroulée le 18 février 2021 à Michidiré dans le Logone-et-Chari, et à Touchki dans le Mayo-Sava. Le général de brigade Bouba Dobékréo, commandant du secteur N°1 de la FMM, a été représenté dans cette mission par le colonel Achet Kemun Martin Luther, le chef d’état-major.

En sa qualité de chef de mission, le colonel Achet Kemun Martin Luther était porteur d’un message non seulement de réconfort aux populations jadis victimes du conflit Boko Haram, mais aussi d’encouragement aux forces de défense engagées au front.

A la communauté éducative mobilisée à chaque étape, le chef de mission a demandé de faire bon usage du matériel remis qui n’est en réalité qu’un début d’un long processus qui rentre dans le programme de stabilisation déjà amorcé. «D’autres accompagnements tels que les soins de santé, les appuis aux agriculteurs, aux éleveurs, la construction des écoles, viendront très prochainement», a promis le colonel Achet Kemun dans les colonnes du journal.

En réaction à ces propos, Zala, l’inspecteur d’arrondissement de l’Education de Base de Mora, a pris l’«engagement d’y veiller personnellement», peut-on lire.

Quant aux autorités administratives, municipales et traditionnelles qui ont pris part aux différentes cérémonies, «au-delà de la sécurité qu’elle apporte, cet autre visage de l’armée qui est aussi engagée dans l’amélioration des conditions de vie des populations en leur permettant de travailler dans un cadre digne est davantage et plus que rassurante», a confié Balla Melte, première adjointe au Maire de Waza, au reporter du journal.

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique