Cameroun – Extrême-Nord : L’Etat va injecter plus de 1810 milliards de FCFA pour la reconstruction la région

Par Yannick A. KENNE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 29-Sep-2021 - 17h20   4079                      
2
Inondations à l'Extrême-Nord archives
Il s’agit du budget global du plan de reconstruction de cette région lacérée par les attaques de la secte islamiste Boko Haram, arrêté par le gouvernement camerounais.

Le Gouvernement va bientôt entreprendre la mise en œuvre du plan de reconstruction de la région de l’Extrême-Nord. Le budget dédié à ce projet vient en effet d’être dévoilé, au terme d’une réunion interministérielle tenue le mardi 28 septembre 2021 dans les services du premier ministre, et présidée par le patron des lieux, Joseph Dion Ngute. Nos confrères de la Cameroon Radio Télévision (CRTV), rapportent dans l’une des éditions de leur journal parlé de ce mercredi 29 septembre 2021, que ledit budget est de 1810 milliards 882 millions de FCFA.

Ce plan qui sera exécuté sur cinq ans comprend diverses composantes, notamment la reconstruction à proprement parlé, qui se chiffre à 136 milliards 657 millions de FCFA. Elle va consister à la réhabilitation des infrastructures détruites à la suite des attaques de la secte islamiste Boko Haram, et à la poursuite des projets abandonnés du fait de cette guerre ; l’autre composante concerne le développement des infrastructures à hauteur de 1 milliard 587 millions de F, et concerne uniquement les projets d’envergure en cours ; enfin, une enveloppe de 87 milliards 67 millions servira d’appuis aux activités socioéconomiques et à l’adaptation aux changements climatiques et la gestion des inondations en particulier. Cette dernière composante permettra par ailleurs aux populations locales d’améliorer leurs conditions de vies.

Le gouvernement mettra ensuite des mécanismes de pilotage du plan de reconstruction de l’Extrême-Nord avec pour finalité de veiller à sa bonne exécution. Pour ce qui est des financements, ils seront issus des ressources internes, mais seront également mobilisés avec le concours des partenaires au développement.

 

 

 

Auteur:
Yannick A. KENNE
 @yanickken39
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique