Cameroun - Extrême-Nord: Une bagarre entre communautés fait deux morts dans le Mayo-Danay

Par Béatrice KAZE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 07-Mar-2019 - 16h02   4628                      
2
500 civils tués dans les attaques de Boko Haram en 1 an Archives
L’interpellation d’un homme soupçonné d’être l’un des instigateurs d’un accrochage survenu il y’a cinq mois dans cette localité est à l’ origine de ce drame.

Les nommés Marsam Tchanié du quartier Guizigué âgé de 50 ans  et Sirina Voutna de Gaïda âgé de 51 ans  sont passés de vie  à trépas  au cours d’une rixe entre les deux clans le 28 février dernier.

Selon Cameroon Tribune qui rapporte cette information dans son édition du jeudi 07 mars, l’interpellation le jeudi 28 février de Domyé Mvélé soupçonné d’être l’un des instigateurs d’une autre bagarre survenu le 25 septembre 2018 entre les clans Gaïda et Guizigué, bagarre au cours de laquelle cinq personnes avaient été tuées, est à l’ origine de ce drame.

Son interpellation a rapidement ravivé les hostilités. «Les deux quartiers voisins ont vite fait de sortir armes blanches jeudi en signe de protestation. Deux pertes en vie humaine ont été enregistrées sur le champ de la bataille, l’un de chaque côté, portant ainsi le bilan global à sept morts depuis les accrochages de septembre 2018», peut-on lire dans le journal.

L’accrochage a également fait plusieurs blessés «dont certains dans un état critique, sont sous soins intensifs à l’hôpital régional de Yagoua. Aux dernières nouvelles le pronostic vital des blesses ne serait pas engagé».

Les corps de Marsam Tchanié et de Sirina Voutna ont été inhumés sous ordre du sous-préfet de Vélé, Mahamat Nour après «investigation médico-légale».

Un calme précaire règne sur le village de Widigué où les protagonistes continuent de s’observer en chiens de faïence. D’après CT, «ces bagarres rangées sont monnaie courante dans cette zone située à 10 km environ de l’Ouest de Guémé, chef-lieu de l’arrondissement de Vélé. Les meurtres, les assassinats et les vols de bétails y sont pratiquement fréquents».

Auteur:
Béatrice KAZE
 @T_B_A
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique