Cameroun - Fête de la musique: Le bureau de l’UNESCO à Yaoundé organise un débat sur la résilience des artistes et acteurs culturels face aux crises

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 19-Jun-2020 - 12h03   694                      
0
Fête de la Musique Facebook
Dénommé «ResiliArt», ce débat virtuel est prévu ce vendredi 19 juin 2020 avec des artistes de dix pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC).

En raison de la pandémie du coronavirus, la traditionnelle fête internationale de la Musique, tous les 21 juin, ne connaitra pas cette année, une célébration publique.

Cependant, le Bureau régional de l’UNESCO Afrique Centrale qui a son siège à Yaoundé, organise ce vendredi, de 14h à 16h, un débat en ligne sur la résilience des artistes et acteurs culturels face aux crises.

Selon le Comité d’organisation, le débat virtuel «ResiliArt», fait suite à la conférence globale lancée le 15 avril dernier par la Directrice générale de l’UNESCO et à la réunion en ligne des ministres de la Culture et consiste à réunir plus de 200 participants de la sous-région CEEAC et est conçue pour mener une réflexion par et pour les professionnels du secteur, et mettre sur la table des stratégies qui peuvent aider les parties prenantes à identifier les opportunités de renforcer la résilience et de surmonter la crise.

«Plus spécifiquement, elle permettra de: mener une réflexion solide avec des professionnels clés du secteur de la culture (connus et émergents) et des experts de l’économie de la culture sur l'impact socio-économique considérable du COVID-19 sur le secteur de la culture; donner la parole aux artistes et faire en sorte que leurs voix soient entendues au niveau politique afin de combler les lacunes et les besoins existants; donner une visibilité aux artistes et aux défis auxquels ils font face; partager les bonnes expériences et les bonnes pratiques des régions voisines; présenter des exemples de solutions déjà en cours ou planifiées par les partenaires techniques et financiers, compagnies Telecom, secteur privé... pour assurer une résilience financière et professionnelle; mettre les bases pour construire un cadre de responsabilité et redevabilité des acteurs privés et publiques; soutenir les artistes en engageant un dialogue afin d’éclairer les États membres dans l'élaboration de politiques et de mécanismes financiers pouvant aider les individus et les communautés créatives à surmonter cette crise; et sortir avec des propositions d’actions concrètes pour soutenir le milieu culturel et créatif pendant cette crise et renforcer l’action des artistes face au COVID-19», indique-t-on dans le dossier de presse.

Dans le registre des participants, l’on cite des invités venus des différents Ministères en charge des Arts et de la Culture des pays membres de la CEEAC, des Artistes et acteurs des secteurs des industries culturelles et créatives, des Organisations internationales ayant un mandat dans le secteur de la culture et de l’économie, des économistes, des journalistes suivant le secteur culturel, des sociétés de Telecoms, du secteur privé, des multinationales du numérique, etc.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique