Cameroun - Fonctionnaires fictifs: L’ONG Dynamique Citoyenne plaide pour un procès public des personnes débusquées au terme de l’opération de comptage physique du personnel de l’État

Par Béatrice KAZE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 19-Aug-2019 - 20h57   2956                      
5
Jean Marc Bikoko, Président de Dynamique Citoyenne Archives
Pour l’ONG, les 30 milliards FCFA d’économies brandis par le MINFI doivent être redistribués aux agents publics qui travaillent réellement.

Le ministère des Finances a lancé il y a plusieurs mois, l’opération de comptage  physique du personnel de l’État. Selon les indications du MINFI, plusieurs faux agents ont déjà été démasqués.

Selon l’hebdomadaire Intégration édition du lundi 19 août 2019, au cours d’une conférence de presse donnée le 16 août 2019 à Yaoundé,  Jean-Marc Bikoko, point focal national de l’ONG Dynamique Citoyenne et  président confédéral de la Centrale Syndicale du Secteur Public (CSP) estime que  «le gouvernement doit publier les listes des faux agents». «Le sceau du secret doit être levé, afin que nul n’en ignore!».

Pour le point focal de l’ONG Dynamique Citoyenne, le gouvernement devrait ensuite mener une  «opération d’arrestation des personnes incriminées». La dernière étape, selon lui, pourrait alors se décliner en «procès publics desdites personnes pour détournements de fonds publics et d’abus de biens nationaux, recel de détournement de fonds publics et manquement aux obligations déclaratives», peut-on lire dans les colonnes du journal.

Contrairement aux chiffres publiés par le ministère des Finances, Jean-Marc Bikoko soutient qu’«il y a plus de 10 000 fonctionnaires fictifs». Seulement, exhorte-t-il, les 30 milliards FCFA d’économies brandis par le MINFI doivent être redistribués aux agents publics qui travaillent réellement, «par le biais d’une procédure adossée sur des principes de justice sociale».

 

Auteur:
Béatrice KAZE
 @T_B_A
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique