Cameroun - Football - Ahmad Ahmad: «la presse camerounaise attaque le président de la CAF. Mais ils oublient que chez eux-mêmes, il y a beaucoup de choses à faire»

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 18-Nov-2018 - 22h28   9777                      
25
Ahmad Ahmad - Yaounde, 02/10/2018 Capture d'ecran
Pour le président de la CAF, les journalistes camerounais et les anciennes gloires du football ont une part de responsabilité dans la crise que traverse le football local.

Cinq ans que la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) peine à se doter d’un exécutif élu et légitime. Cette crise née à la suite de l’incarcération de l’ancien président de l’instance, Iya Mohammed, agace jusqu’au sommet de la CAF.

En visite samedi 17 novembre 2018 à Accra à l’occasion de l’ouverture de la 12ème CAN de football féminin, le président de l’instance africaine du football en a profité pour exprimer son exacerbation tout en interpellant les anciennes gloires. « …j’ai envie de me poser la question, jusqu’à maintenant le Cameroun n’a pas encore une fédération. Vous avez une grande responsabilité ; tous ces grands footballeurs qui sont là et qui n’arrivent pas à mettre en place même une fédération », Ahmad Ahmad.

Le malgache en a profité pour envoyer une pique à la presse camerounaise. « Je me pose la question, la presse camerounaise attaque le président de la CAF. Mais ils oublient que chez eux-mêmes, il y a beaucoup de choses à faire. Moi personnellement, lorsque j’aimerais bien parler haut et fort - comme je moi il y a un adage – il faut que je nettoie d’abord ma cour avant de dire mon voisin, sa cour est sale », a-t-il ironisé.

Le président de la CAF a fait l’objet d’attaques de la presse camerounaise après avoir remis en cause la capacité du pays de Roger Milla à organiser la CAN 2019. Depuis, les choses semblent être revenues dans l’ordre.

Fred BIHINA  

 

 

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique