Cameroun - Football: Avant la CAN 2021, le Cameroun va abriter le CHAN 2020

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 14-Apr-2019 - 11h54   3564                      
11
Trophée et logo du CHAN archives
La Confédération Africaine de Football (CAF) a confié au pays de Roger Milla, l’organisation du prochain championnat d’Afrique des footballeurs locaux. Une compétition que l’Ethiopie devait initialement accueillir.

La Confédération Africaine de Football (CAF) veut tester la capacité de notre pays à organiser un grand évènement footballistique. Voilà qui justifie la décision inattendue prise le samedi 13 avril 2019. Réuni au Caire (Egypte) en marge de la cérémonie de tirage au sort de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019, le Comité Exécutif (COMEX) de la CAF a décidé de retirer l’organisation du championnat d’Afrique des Nations des joueurs évoluant sur le continent (CHAN) 2020 à l’Ethiopie pour la confier au Cameroun.

Si la CAF pointe les retards énormes du côté de l’Ethiopie à quelques neuf mois de la compétition, l’instance que dirige le malgache Ahmad veut aussi tester la capacité du pays des Lions Indomptables à organiser une grande compétition de football. Prévue en janvier 2020, la sixième édition du CHAN va se disputer 17 mois seulement avant la CAN 2021, dont l’organisation a été attribuée à notre pays, après le retrait de la CAN 2019.

«On a attribué l’organisation directement, par tacite accord, au Cameroun. C’est aussi pour nous permettre de mieux préparer la Coupe d’Afrique des Nations 2021Avec le Chef de l’Etat (Paul Biya NDLR) du pays, nous avons discuté de comment on pourrait mettre fin aux hésitations de certaines personnes Nous croyons vraiment en Cameroun 2021. Mais il faut qu’on prépare tout sérieusement», a expliqué Ahmad, le président de la CAF, au micro de RFI (Radio France Internationale).

La bonne nouvelle, c’est que le Cameroun est d’office qualifié pour la compétition. En revanche, c’est une pression supplémentaire sur le pays des quintuples champions d’Afrique, qui n’a pas toujours achevé la construction des infrastructures de la CAN.

«C’est la bonne nouvelle que nous réservions aux Camerounais. Aujourd’hui, les conditions sont parfaitement réunies. Ça va permettre de nous mettre une pression supplémentaire, qui sera la bienvenue», a souligné le président de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT). Seidou Mbombo Njoya a cependant tenu à nuancer son propos. «Cela étant dit, je peux vous garantir que nos installations sportives nous permettent d’organiser le CHAN sans ambages. C’est un tournoi à 16 équipes qui peut se jouer dans deux villes», dit-il.

Fred BIHINA

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique