Cameroun - Football: La FECAFOOT va reprendre les travaux de construction de son siège à l’abandon

Par Yannick A. KENNE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 14-Feb-2020 - 19h37   6117                      
3
Une vue du siège de la FECAFOOT en chantier au quartier Warda à Yaoundé Droits réservés
La Fédération Camerounaise de Football vient de résilier le contrat avec son maître d’oeuvre, la société GUIMAR, pour “manquement à [son] obligation contractuelle”.

L’actuel siège de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT), situé au quartier Tsinga, dans l’arrondissement de Yaoundé II, est une vielle bâtisse qui résiste bon an mal an aux intempéries. La vétusté de l’ouvrage n’honore assurément pas le Cameroun, terre fertile des footballeurs de classe mondiale, et pays des Lions indomptables, quintuples champions continentaux. 

Et pourtant, c’est ce bâtiment délabré qui constitue le centre des decisions du football camerounais, et continue de l’être, huit ans après la pose de la première pierre du “nouveau siège” de l’instance au quartier Warda (Yaoundé II), sous le magistère de Mohamed Iya, embastillé depuis 2013 à la prison centrale de Kondengui.

Les travaux de construction qui avaient été confiés à l’entreprise GUIMAR ne se sont jamais achevés. Les différents exécutifs qui ont defilé à la FECAFOOT ont, tour à tour, émis la volonté de relancer le chantier. De Joseph Owona (Comité de normalisation: 2013-2015) à Dieudonné Happi (Comité de normalisation: 2018-2019) en passant par Tombi à Roko Sidiki (2015-2017). L’actuel president, Seidou Mbombo Njoya (depuis 2019…), veut s’y essayer également, et a sans doute fait un pas vers ce challenge, en obtenant la résiliation du contrat du maître d’oeuvre.

La FECAFOOT a obtenu du juge de référé, de procéder à la résiliation dudit contrat, pour manquement à une obligation contractuelle. “En effet, la société GUIMAR a été dans l’incapacité de poursuivre les travaux de construction du nouveau siège de la FECAFOOT, malgré les promesses faites et les relances effectuées par les responsables fédéraux. La FECAFOOT est donc libre de parachever la construction de son siège”, peut-on lire sur le site de la fédération.

L’exécutif actuel en a fait une priorité pour l’exercice budgétaire en cours, et s’est promis d’achever cet édifice avant l’avènement de la CAN 2021 que va arbiter le Cameroun.

Pour mémoire, les fonds alloués pour la construction de ce nouveau siège émanent des retombées de la participation du Cameroun à la Coupe du monde 2010. À l’origine le budget pour la construction était évalué à 3 048 780 (Trois millions quarante huit mille sept cent quatre vingt) euros (€), soit environ 2 milliards de Francs CFA. Le délai initial de livraison était fixé à octobre 2013.

Auteur:
Yannick A. KENNE
 @yanickken39
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique