Cameroun - Football: Le bilan inquiétant des Lions Indomptables depuis la victoire à la CAN

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 12-Sep-2018 - 15h16   3141                      
2
Seedorf et les Lions FECAFOOT
Depuis le sacre en février 2017, le Cameroun n’a remporté que trois de ses dix derniers matchs.

Mi-octobre prochain, le Cameroun va disputer une double confrontation importante face au Malawi. Les deux matchs comptent pour les 3ème et 4ème journées des éliminatoires de la CAN Total Cameroun 2019. Pour l’instant, le Cameroun est leader de son groupe avec quatre points, devant le Maroc qui compte une unité en moins.

C’est pourtant une prestation peu satisfaisante que les Lions Indomptables ont  livrée samedi dernier face aux Cœlacanthes des Comores (1-1). Défense tatillonne, milieu de terrain inexistant et attaque sans inspiration. Les débuts ont été difficiles pour le nouveau staff conduit par Clarence Seedorf. Une prestation et un résultat qui sont le reflet de ce que produit l’équipe du Cameroun depuis  la formidable aventure au Gabon, couronnée par un 5è sacre de champion d’Afrique.

Depuis février 2017, le Cameroun a disputé 10 matchs. Le moins que l’on puisse dire est que le bilan est négatif : 3 victoires (Tunisie, Maroc, Koweït) ; 5 défaites (Guinée, Colombie, Chili, Allemagne, Burkina Faso) et 2 matchs nuls (Australie, Comores).

Plusieurs explications à ces performances peu reluisantes : changement du staff technique, changement d’exécutif à la FECAFOOT et surtout renouvellement sans cesse des effectifs. Sur ce dernier aspect, il faut noter que sur le onze de départ face aux Comores, 5 joueurs (Ngadeu, Fai, Mandjeck, Salli, Toko) seulement ont disputé la dernière CAN. Mieux, sur les 22 Lions retenus par Seedorf pour ce match, huit seulement étaient de l’expédition victorieuse au Gabon. Aux cinq noms cités plus haut, il faut ajouter Ondoa, Oyongo, Aboubakar. Une CAN que le Cameroun avait remportée en présentant l’une des équipes les plus jeunes de la compétition.

C’est dire si le chantier de la reconstruction est vaste ! Difficile de penser, au regard de ce labyrinthe que le Cameroun va conserver son titre dans neuf mois lors de sa CAN. C’est pourtant le pari que se donnent les coéquipiers de Vincent Aboubakar et leur nouveau staff. Une ambition peut-être démesurée au regard des dernières prestations, mais réalisable avec un peu de volonté et beaucoup de travail.

Fred BIHINA

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique