Cameroun - Football/Fabrice Olinga à propos de la gestion de sa carrière: «J’ai changé d’agent parce que c’était important…du coup j’ai reçu des menaces»

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 26-Sep-2020 - 07h46   4863                      
0
Fabrice Olinga Cin/Archives
Éloigné des terrains pendant un mois, après avoir contracté le coronavirus, l’attaquant camerounais est de nouveau opérationnel, et veut donner une autre tournure à sa carrière.

Fabrice Olinga fait partie de ses petits prodiges du football à qui on prédit très souvent un avenir radieux mais qui, au fil des années, n’arrivent pas à justifier les espoirs placés en eux. Précoce, talentueux et intelligent, l’attaquant camerounais avait tout pour qu’aujourd’hui, à l’âge de 24 ans, son nom soit associé à celui d’un crack du ballon rond. Mais hélas, l’histoire n’a pas suivi son cours normal. Du statut de jeune prodige, obtenu après des débuts encourageants avec Malaga en 2012, Fabrice Olinga tente aujourd’hui de se refaire une santé en Belgique, après une série d’échecs retentissants dans pas moins de 3 clubs (Zulte Waregem, Apollon Limassol, Vitorul Constanta).

Écarté des terrains pendant un mois, après avoir contracté le coronavirus, l’attaquant Camerounais a fait son retour au sein de l’effectif du Royal Excell Mouscron la semaine dernière. Occasion pour ce mondialiste controversé de faire une réelle introspection, afin de trouver des voies et moyens de s’extirper de cette spirale infernale. Interrogé par nos confères belges de Le Soir, l’ancien joueur de l’Apollon Limassol a d’ailleurs révélé qu’il s’est récemment séparé des agents qui géraient sa carrière jusqu’ici. 

«J’ai changé d’agent parce que c’était important. À un moment, il faut pouvoir affronter les choses. J’avais cette étiquette de travailler avec tel ou tel agent. Je n’en voulais plus. C’était lourd et pas plaisant. Au Cameroun, j’étais associé à Samuel Eto’o et à Mouscron à Pini Zahavi. Je me suis dit, c’est bon. Je prends les choses en main. Je crois en mes qualités et j’ai mis tout le monde de côté. Du coup, j’ai été menacé pour avoir changé d’écurie. Il faut être fort», a-t-il déclaré

Espérons que cette importante décision donne un coup d’accélérateur à sa carrière.

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique