Cameroun - Formation: Le directeur de l’hôpital régional de Maroua, le Dr Gérard Fetse Tama, organise un séminaire pour 80 personnels de santé de son hôpital

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 16-Sep-2020 - 10h01   915                      
0
Hôpital régional de Maroua archives
Ce séminaire a eu lieu le 8 septembre 2020, à Maroua, dans la région de l'Extrême-Nord. Il visait le renforcement du dispositif immunitaire de ce personnel.

Le directeur de l’hôpital régional de Maroua (Extrême-Nord), le Dr Gérard Fetse Tama, a organisé une formation pour le personnel de l’hôpital dont il a la charge. En effet, 80 personnels de santé de son hôpital ont suivi une formation pour renforcer leur dispositif immunitaire. Ce séminaire de formation a eu lieu le 8 septembre 2020, sur place, à Maroua.

La formation était soutenue financièrement par la «Clinton Health Access Initiative. D’après le quotidien national bilingue Cameroon Tribune dans sa parution du 15 septembre 2020: «les formateurs ont fait table-rase de ce que le personnel de santé de l’hôpital de Maroua savait déjà. Tout s’est passé comme si la formation visait des citoyens ordinaires. Le processus de lavage des mains, le nettoyage des infections, la gestion efficace des déchets, les techniques de décontamination, le port des équipements de protection individuelle, la gestion des corps, tout est passé au peigne fin».

Notre confrère relève aussi que les exposés présentés de manière interactive ont permis d’édifier les participants. Ainsi outillé, le vœu du personnel d’après le journal est que les responsables en charge de la gestion du personnel de santé puissent étendre de pareilles séances de formation à tout le personnel dont ils ont la charge.

Pour l’initiateur de cette formation, ce séminaire s’explique par le fait que: «depuis un certain temps, une attention particulière est focalisée sur le coronavirus, comme si les autres maladies étaient vaincues, ou alors comme si elles étaient mises sous l’éteignoir. Pourtant les autres maladies parasitaires demeurent toujours dangereuses pouvant passer d’une personne malade à une personne saine», lit-on.

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique