Cameroun - Formations: Ibrahim Talba Malla (Ministre des Marchés Publics) a organisé un séminaire d’appropriation du nouveau code des marchés publics pour les régions du Nord et de l’Extrême-Nord

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 05-Nov-2019 - 19h31   1931                      
0
Ibrahim Talba Malla Archives
C’était les 31 octobre et 1er novembre dernier à Maroua.

Le quotidien Mutations dans son numéro 4974 du 4 novembre 2019 rapporte que le ministre des Marchés Publics, Ibrahim Talba Malla a organisé un séminaire pendant deux jours, les 31 octobre et 1er novembre 2019 à Maroua. Ce séminaire concernait «les acteurs intervenants dans la passation, l’attribution, l’exécution et le contrôle des marchés publics… Dans les régions du Nord et de l’Extrême-Nord», informe Mutations.

Le séminaire portait sur l’appropriation du nouveau cadre normatif des marchés publics, qui découlent du «décret du 20 juin 2018, en vue de la bonne exécution du budget de l’état». Les thèmes développés pendant ce séminaire portaient sur «l’architecture du système des marchés publics, les rôles et attributions des acteurs, la typologie des marchés et procédures, les délais réglementaires de passation, l’attribution des marchés, les voies de recours et désaccords, les opérations courantes au sein des commissions et enfin, la sanction des mauvaises pratiques», peut-on lire chez notre confrère.

Il précise aussi que ceux qui spolient les deniers publics seront désormais sanctionnés conformément à la loi. «Il faut une appropriation de la nouvelle réglementation, renforcer les capacités et outiller convenablement les acteurs. Chacun doit travailler dans le périmètre qui lui est dédié, la réussite étant tributaire des acteurs charger de l’animer. Ceux qui ne s’y conforment pas se mettront en travers la loi», affirme le MINMAP dans les colonnes du journal.

Lors de son discours inaugural le 31 octobre, Ibrahim Talba Malla «a invité les ordonnateurs et gestionnaires de crédits, les maitres d’ouvrages, les contractants de marchés publics et tous les acteurs de la chaine budgétaire à s’y mettre en vue de l’exécution optimale du budget de l’exercice 2019, gage de l’amélioration constante du cadre et du niveau de vie des populations», rapporte le journal.

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique