Cameroun - Formations Sanitaires publiques: Scanner en panne depuis 4 ans, mammographie inexistante depuis 2015, le service reanimation au ralenti, voici le visage horrible de l’Hôpital régional de Ngaoundéré

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 23-Jul-2021 - 04h55   4222                      
12
Hopital régional de Ngaoundéré archives
plusieurs services sont indisponibles, en raison de la désuétude des équipements.

Le ministre de la Santé Publique, Malachie Manaouda est en visite de travail dans la région de l'Adamaoua depuis le 21 juillet 2021. Le patron de la Santé est en déplacement dans cette partie du pays, pour effectuer une inspection sans complaisance des différentes formations hospitalières publiques répertoriées dans cette circonscription administrative. Pour sa première descente sur le terrain, il a choisi de faire un tour sur le chantier de construction du Centre Hospitalier Régional de Ngaoundéré lancé en 2017. 

 «Après un tour de l'ensemble de l'infrastructure dont les travaux de construction ont commencé en 2017, le visiteur qu'accompagne le Gouverneur de la Région de l'Adamaoua affiche 97% de taux d'avancement de travaux physiques. Cependant, l'on déplore un taux de consommation des délais de 103%. Au chapitre des prescriptions du Minsanté face aux difficultés relevées par l'assistant maître d'ouvrage, l'hôte du jour à prescrit la multiplication et la sécurité des équipes sur le chantier afin de tenir les délais du 31 août 2021 pour sa livraison , et de novembre 2021 pour sa mise en fonctionnement progressive », Indique le ministère de la Santé 

Craignant de ne pouvoir livrer cette infrastructure dans le délai prescrit plus haut, Alliances Construction Cameroun, l'entreprise chargée de sa réalisation, a sollicité une prorogation. Une demande qu'a immédiatement rejetée Malachie Manaouda. Car selon lui,  une telle éventualité coûterait «cher à l'Etat». En ce qui concerne les équipements médicaux et Biomédicaux, le représentant de l'entreprise a fait savoir que la quasi totalité sera bientôt réceptionnée et installée. 

 La délégation conduite par le membre du gouvernement s'est ensuite ébranlée à l'Hôpital régional de Ngaoundéré. Le constat fait sur place est alarmant. Plusieurs services proposés par l'établissement sont à arrêt depuis des années en raison de nombreux dysfonctionnements et de la vétusté des équipements. Comme l'a indiqué la CRTV le jeudi 22 juillet 2021 au journal de 20h30,  le service de réanimation est devenu un mouroir. Sur 62 patients reçus cs derniers temps, 31 ont rendu l'âme. Le service d'hémodialyse tourne au ralenti. Au service d'imagerie,  le scanner acheté à 150 millions de FCFA est en panne depuis 4 ans, et nécessite la mobilisation d'une somme de 15 millions de FCFA pour étre réparé. Même constat à la mammographie  où une panne, dont la résorption est estimée à 500 000 FCFA bloque le service depuis 2015.

 «Face à l’urgence que commande la situation, MANAOUDA Malachie a instruit à ses collaborateurs des services techniques qui l'accompagnent de mettre à la disposition du directeur de cet hôpital un certain nombre d'équipements dont les lits, les tables d'accouchement et tables d'opération, le renforcement du laboratoire. Il est également envisagé une réhabilitation globale de tout l'hôpital pour lui donner une meilleure stature. Il a en outre été demandé au directeur de prendre les dispositions en liaison avec les services techniques competents pour remette en marche le scanner et la toute nouvelle radio numérique dont à été doté l’hôpital régional», rapporte le Minsanté.

 

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique