Cameroun - Foumban (Ouest): Le maire Patricia Ndam Njoya accuse le gouverneur de l’Ouest de ‘‘misogynie’’ suite à un incident lors de l’installation du nouveau préfet du Noun

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Jan-2021 - 15h39   7520                      
5
Patricia Ndam Njoya archives
L’édile ne supporte que le patron de la région ait tenté de l’exclure du programme de cette cérémonie très courue.

La ville de Foumban, chef-lieu du département du Noun, a vécu une scène assez surréaliste le 12 janvier 2021. Le maire Patricia Tomaïno Ndam Njoya a interrompu la cérémonie d’installation de Donnacien Um, nouveau préfet du Noun. Une cérémonie que présidait le gouverneur de la région de l’Ouest,  Awa Fonka Augustine.

C’est que, l’édile a constaté qu’elle avait été écartée du programme de cette cérémonie. Sa prise de parole a notamment été supprimée. Vexée par ce qu’elle a considéré comme une humiliation, la veuve de feu Adamou Ndam Njoya et son équipe ont stoppé le déroulement de la cérémonie.

Ce n’est qu’après des minutes de conciliabules que le gouverneur a consenti à laisser parler madame le maire. Et même si elle a pu prononcer son allocution, la présidente de l’UDC (Union Démocratique du Cameroun) a encore en travers de la gorge l’attitude du gouverneur.

Dans une correspondance de quatre pages à lui écrite ce 13 janvier, avec en objet «votre représentation déshonorante», l’ancienne députée accuse M. Awa Fonka de ‘‘misogynie’’. Elle promet notamment de recommencer si l’occasion se représente.

Ci-dessous la lettre de Mme Ndam Njoya:

Lettre de Patricia Ndam Njoya (c) capture d'écran

 

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique