Cameroun - Françoise Mbango: «Le sportif camerounais le plus titré est une femme. C’est moi»

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 23-Jan-2019 - 13h09   8841                      
40
Françoise Mbango Archives
La double championne olympique du triple saut aimerait être nommée conseiller aux affaires sportives du président de la République du Cameroun.

Françoise Mbango se considère comme la meilleure athlète tous sexes confondus du Cameroun. L’ancienne athlète médaillée d’or du triple saut aux Jeux olympiques d’Athènes (2004) et Pékin (2008) l’a déclaré le 22 janvier 2019 sur l’antenne de la CRTV-Télé. Devant l’étonnement de son intervieweur l’invité du programme hebdomadaire « Sports parade » égrène son palmarès. «  Le sportif camerounais le plus titré est une femme. C’est moi. Je vais un tout petit peu décliner mon CV. C’est trois fois championne du monde, deux fois championne olympique, détentrice de records olympiques aujourd’hui vieux de dix ans. J’ai la deuxième performance mondiale de tous les temps. Ceci est mon niveau africain. J’ai plusieurs records africains. J’ai aussi gagné la Coupe du Monde d’athlétisme en 2002 à Edmonton. Je pense que quand on regarde très bien, le sportif le plus titré au Cameroun est une femme », assure Françoise Mbango Etone.

L’cône du sport africain dit vouloir faire profiter de son expérience aux jeunes camerounais. Elle indique qu’elle a eu à proposer sans qu’il n’ y ait une suite plusieurs projets notamment pendant la CAN Féminine de 2016. Toujours dans  cette optique,  la native de Yaoundé a été reçue par le PM en juillet 2018 pendant 3 heures. Mbango rappelle qu’elle a été décorée à deux reprises par le président de la République du Cameroun Paul Biya. Elle pense que sa place est à ses côtés. « Je me vois beaucoup plus conseiller aux affaires sportives auprès du président de la République. Pare que le sport de haut niveau ce ne sont pas toujours les connaissances qu’on a dans les manuels scolaires, dans les formations. Ce sont les connaissances qu’on a sur le terrain. Ici je parle d’expérience et je pense que le président de la République est le premier  à savoir ce que cela veut dire. Je pense que j’ai l’expérience du haut niveau pour accompagner que ce soit les équipes de sports collectif ou individuel lors des compétitions internationales ».

Ce serait une position méritée car, argue-t-elle d’autres icônes de l’athlétisme africain sont sollicitées dans leurs pays.  « Au Sénégal, Amy Mbacké Thiam qui a été championne du monde au 400 mètres a été nommée conseiller à la Présidence de la République en matière de sport. Vous avez Rosa Rakotozoafi  qui a été finaliste aux Jeux olympiques qui a été nommée à la direction des sports de haut niveau de son pays. Vous avez au Tchad Nadjima Kaltouma qui faisait le 400 mètres qui a gagné aux Jeux de la Francophonie et qui a aussi été nommé conseiller à la présidence de son pays en matière de sport », fait-elle valoir.

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique