Cameroun - Fuite des épreuves au Baccalauréat/Adèle Mballa (journaliste-CRTV): «Il faudra des sanctions exemplaires»

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 27-Jul-2020 - 15h29   4990                      
7
Adèle Mballa archives
Notre consœur propose aussi un meilleur traitement en faveur des enseignants pour éviter ces dérives.

La session 2020 des examens officiels au Cameroun est émaillée par un scandale de fraude. Les épreuves de Sciences de la Vie et de la Terre, de Physique et de Chimie du Baccalauréat de l’enseignement général dans les séries C, D et TI ont fuité. Du coup, la ministre des Enseignements Secondaires, Nalova Lyonga, a dû les reprogrammer pour les 3 et 4 août 2020.

Dans son éditorial ce 27 juillet 2020 à la CRTV Radio, Adèle Mballa fustige cette dérive qui, selon elle, traduit l’état de délitement de la société camerounaise.  

«Face à cet engouement généralisé pour l’enrichissement rapide et illicite, face à la corruption qui monte de tous les secteurs de la vie publique et à l’anomie qui nous menace tous, on réalise bien que la République exemplaire prônée par le Chef de l’Etat s’éloigne chaque jour un peu plus de nous lorsque cette corruption concerne maintenant l’éducation de nos enfants, l’avenir du Cameroun», regrette notre consœur.

L’éditorialiste demande des sanctions pour les coupables, mais appelle aussi à un meilleur traitement du personnel enseignant. «Il faudra des sanctions exemplaires au terme de l’enquête ouverte pour débusquer le vers qui est dans le fruit de ce Baccalauréat 2020. Il faudra tout de même aussi redonner ses lettres de noblesse à ce métier d’enseignant au Cameroun», conseille la journaliste.

 

 

 

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique