Cameroun: Garga Haman Adji s’explique sur son attitude envers Cathy Toulou, Journaliste à la CRTV, sortie du plateau de l’émission "100% Présidentielle" sur ses instructions

Par Josiane Rose NDANGUE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 10-Aug-2018 - 12h40   11675                      
29
le président de l'ADD sur le plateau Capture d'écran
Le président de l’Alliance pour la démocratie et le développement explique que Charles Ndongo le Directeur général (DG) de la Cameroon Radio and Television (CRTV) qui l’a convié à prendre part à ce programme, lui a dit, qu’il ne sera en face que du Pr Jacques Fame Ndongo.

Approché par le quotidien Mutations, Garga Haman Adji se dit étonné de la tournure que prend l’affaire qui s’est passée en mondovision le 7 août 2018, sur le plateau de l’émission de débat «100% Présidentielle». Pour mieux comprendre ses explications, il convient de rappeler qu’en plein direct, le président de l’Alliance pour la démocratie et le développement (ADD) a demandé que Cathy Toulou Elanga ne soit pas admise sur le plateau, alors que cette dernière venait présenter une rubrique du programme «Followers» se rapportant à la réaction des internautes. «Elle est qui ? Elle n’a pas le droit, elle n’a ni parti, ni rien. Elle représente qui ?», avait-il lancé à plusieurs reprises, au point d’obliger le présentateur du programme Aimé Robert Bihina a demandé à sa consœur de quitter le plateau.

La scène a déplu non seulement au corps des journalistes mais aussi à bon nombre de téléspectateurs qui ont vécu en direct, l’humiliation infligée à la consœur, autrefois égérie des  journaux télévisés de la chaîne Canal 2 International. Accusé par plusieurs internautes de ne pas avoir du respect pour les femmes, Garga Haman Adji affirme ne pas comprendre pourquoi le débat est conduit sur le terrain de la religion ou du féminisme.

Dans l’édition du 9 août 2018 de Mutations, il explique «j’ai été invité lundi dernier par le DG, Charles Ndongo, à participer à cette émission, alors que j’étais en déplacement en Afrique de l’Ouest. Le directeur général de la CRTV m’a dit que je serais uniquement en face de Jacques Fame Ndongo. J’ai marqué mon accord, parce que j’ai estimé qu’à défaut d’avoir comme vis-à-vis le candidat Paul Biya, que je n’ose pas inviter, vu son statut de Chef de l’Etat, Fame Ndongo est membre du bureau politique, secrétaire à la communication du Rdpc et ministre en fonction. Je suis parti de l’Aéroport international de Yaoundé Nsimalen directement pour le siège de la CRTV. Grande a été ma surprise de constater qu’on a également invité le maire de Buea et le premier vice-président de l’UDC [Union démocratique du Cameroun, ndlr]. J’ai alors fait observer au présentateur qu’il y avait quelque chose qui ne tournait pas rond. Si l’UDC est représentée par son vice-président, l’ADD peut également être représentée par son secrétaire général. Dans une moindre mesure, je peux tolérer la présence sur le plateau du maire de Buea, le sujet sur la crise anglophone étant à l’ordre du jour. C’est sur ces entrefaites que Sam Baka et, sur décision de la CRTV, Patrick Ekema, sont priés de se retirer».

Au sujet de Cathy Toulou Elanga, il indique ce qui suit «rendu en mi-temps de l’émission, le présentateur invite sur le plateau une dame que je ne connais pas et qui, déclare-t-il, elle va signer la chronique des réseaux sociaux. J’ai tout de suite cru à une jonglerie, à un piège. L’idée qui m’a traversé l’esprit est qu’il s’agit d’une militante de l’Udc, qu’on tente de substituer à Sam Baka. Sinon, pourquoi ne s’est-elle pas assise à côté d’Aimé Robert Bihina pour présenter sa rubrique ? Je répète que l’émission devait se résumer à un face-à-face entre Fame Ndongo et moi. J’ai donc demandé qu’on éconduise la dame. Je suis surpris que le jour d’après, les gens déplacent le débat sur le terrain de la religion ou du féminisme. Ces gens-là ont tous tord ! Je respecte tous les êtres humains, hommes comme femmes. Je suis marié. J’ai une mère et des filles dont l’une est journaliste».

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur:
Josiane Rose NDANGUE
 @ljndangueCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique