Cameroun - Gestion des dépouilles de Coronavirus: L’Académie des Sciences du Cameroun recommande au gouvernement de permettre un enterrement sûr et sécurisé avec des cercueils scellés au zinc

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 02-Jun-2020 - 11h44   2268                      
0
Académie des Sciences du Cameroun archives
C’est l’une des 17 recommandations formulées dans sa deuxième déclaration rendue publique la semaine dernière.

Dans une déclaration rendue publique la semaine dernière, et reprise dans les colonnes du quotidien bilingue national Cameroon Tribune en kiosque ce 2 juin 2020, l’Académie des Sciences du Cameroun fait 17 recommandations au gouvernement pour une lutte plus efficace contre le Coronavirus.

Parmi celles-ci, figure en gros caractères, celle sur la gestion des dépouilles dues au Coronavirus. Ainsi, «l’Académie demande au gouvernement de suivre les directives de l’Organisation mondiale de la Santé, en permettant un enterrement sûr et sécurisé avec des cercueils scellés au zinc, par la famille selon ses coutumes», rapporte le quotidien.

L’institution salue les mesures d’aide économique contenues dans la déclaration du 30 avril 2020 «et appelle à une aide plus accrue, en particulier pour les groupes les plus vulnérables. L’Académie salue spécialement les efforts du personnel de santé, tout en réitérant des mesures strictes de protection à leur égard, et surtout la disponibilité et l’utilisation d’un équipement de protection individuelle optimale. De même, le pays peut prendre en compte les solutions candidates proposées pour les médicaments en termes de prévention, de gestion ou de guérison, à travers la création d’une sous-commission composée de scientifiques et d’autres experts», lit-on.

Par rapport aux restrictions imposées aux  bars, restaurants et lieux de loisirs, dans sa 11e recommandation, elle «invite le gouvernement à reconsidérer les mesures de restriction à l’égard de ces espaces, tout au moins jusqu’à la réduction des cas actifs de Covid-19 sur une période raisonnable. Au regard du mépris généralisé du port des masques faciaux prescrits dans tous les lieux publics, l’instance suggère des mesures spéciales de sensibilisation et d’inspection pour le respect des mesures de prévention dans ces lieux. Même vigilance recommandée en milieu scolaire et universitaire».

Elle recommande aussi une sensibilisation par les langues nationales pour atteindre le plus grand nombre de personnes.

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique