Cameroun - Gestion du personnel et solde de l’Etat: Le ministère de la Fonction Publique cherche un prestataire pour implémenter le SIGIPES II dans un délai de deux ans

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 30-Jul-2020 - 16h41   2666                      
8
Joseph Anderson Le MINFOPRA
C’est ce qui ressort de la première session du comité interministériel chargé de l’examen des appels d’offres et des appels à manifestation de ce projet, tenue le 28 juillet 2020.

Après une tentative infructueuse entre 2013 et 2015, le Cameroun recherche un nouveau prestataire pour l’implémentation d’un meilleur Système informatique de gestion intégré des personnels de l'Etat et de la solde (SIGIPES II). C’est ce qui ressort de la première session  du Comité interministériel de suivi de ce projet tenue le 28 juillet 2020 à Yaoundé. Les travaux étaient présidés par le ministre de la Fonction Publique et de la Reforme Administrative (MINFOPRA), Joseph Le. L’objectif était d’examiner les appels d’offres et appels à manifestation d’intérêts des prestataires capables d’implémenter définitivement ce système.

Jusqu’à présent, l’Etat du Cameroun gère son personnel à travers deux progiciels. Le premier, dénommé Application nationale pour le traitement informatique et logistique du personnel de l’Etat ou «ANTILOPE», a été mis en œuvre en 1986 et est chargé du traitement du solde du personnel de l’Etat. Le second, SIGIPES I, existe quant à lui depuis 1996 et se charge de la gestion des carrières des personnels de l’Etat.

Seulement, l’utilisation simultanée des deux systèmes pose des problèmes de cohérence de référentiels. Cette situation aboutit parfois à des immatriculations multiples. Des limites auxquelles il faut parer avec la mise en place du SIGIPES II, une interface qui va combiner la gestion de la carrière des fonctionnaires, leurs soldes et pensions. Pour le ministre Joseph Le, le processus de sélection du prestataire doit se faire avec minutie pour éviter les égarements du passé. L’équipe mise à cet effet, a-t-il révélé, a 24 mois pour rendre sa copie, afin que le Cameroun se dote d’un SIGIPES II performant, efficace et moderne.

Auteur:
Frédéric NONOS
 @t_b_a
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique