Cameroun - Grogne: 700 médecins en grève à Yaoundé pour exiger l'intégration à la Fonction publique

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 03-Aug-2021 - 09h54   6366                      
8
Les médecins grévistes Whatsapp
Ils ont exprimé leur courroux devant le ministère de la Santé publique et la Primature le 2 août 2021.

700 médecins regroupés au sein du collectif des médecins, chirurgiens, dentistes et pharmaciens des facultés de médecine publiques promotion 2013-2020, ont manifesté devant le ministère de la Santé publique et les services du Premier ministre. En dépit de la forte mobilisation policière, ils ont tenu à faire entendre leur voix avec des pancartes sur lesquelles étaient inscrits des messages exigeant leur intégration à la Fonction publique.

« Nous voulons que le gouvernement applique ses textes. Aucune note à notre entrée à l’école de médecine ne suspendait l’intégration des médecins. Nous voulons qu’ils appliquent les textes selon lesquels, à la sortie de toutes les facultés de médecine étatiques, les lauréats doivent immédiatement intégrer la fonction publique et jusqu’à preuve du contraire », explique un gréviste à nos confrères de Canal 2 International.

Entrés dans les facultés de médecine des universités de Yaoundé I, Douala, Buea et Bamenda depuis 2013, ils ont achevé leur formation depuis 2020 et sont de la première promotion du concours national. Depuis lors, ils sont restés sans intégration. « Imaginez qu’après 7 années de formation dans une école où on intègre directement, on vous laisse sans travail », décrient-ils.

Ils disent manifester après plusieurs recours adressés aux responsables chargé du dossier.« Nous avons déposé une audience au ministère de tutelle qu'est celui de la Santé. On nous a repondu que le ministre est incompétent pour résoudre ce problème. Leur compétence est d’affecter les médecins qu’on leur envoie. Ils nous ont également expliqué que les revendications à faire sont au niveau de la Primature. C’est pour cette raison que nous sommes ici », poursuit un autre gréviste. Aucune réponse ne leur a été apportée à l’immédiat. Mais les grévistes ont rédigé une demande d’audience au Premier ministre et espèrent une suite favorable.

 

Auteur:
Frédéric NONOS
 @t_b_a
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique