Cameroun - Hommage: Célestin Monga (universitaire) plaide pour des timbres-poste aux effigies de «citoyens illustres» à l’occasion de la Fête Nationale du 20 mai

Par Yannick A. KENNE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 06-May-2020 - 05h17   3065                      
16
Célestin Monga Droits réservés
Le célèbre économiste inventorie des icônes ayant marqué chacune l’histoire du pays dans son domaine, de Martin Paul Samba à Manu Dibango, en passant par Roger Milla ou Puis Njawe.

Les célébrations publiques autour de la Fête Nationale de l’Unité, célébrée le 20 mai de chaque année, ont été annulées pour l’édition 2020, en raison de la pandémie de Coronavirus. Mais à l’occasion de ce grand moment de la vie nationale, le célèbre économiste Célestin Monga, suggère au gouvernement, en guise d’hommage aux personnes qui ont écrit en lettres d’or l’histoire de la nation, de concevoir des timbres-poste à leurs effigies.

«Et si la nation rendait hommage à quelques citoyens illustres avec des timbres-poste à leurs effigies ?», a-t-il posté sur son compte Twitter. L’ancien vice-président de la Banque Africaine de Développement (BAD) lance par ailleurs le débat autour de son idée, en préconisant une discussion et une évaluation par «un comité d’historiens et d’experts».

Pour soutenir son idée, il a élaboré une liste «préliminaire» de 30 compatriotes ayant marqué l’histoire du pays dans divers domaines. Il cite entre autres Martin Paul Samba, Douala Manga Bell, le Sultan Ibrahim Njoya, Ruben Oum Nyobè, Mongo Beti, Ferdinand Oyono, Anne-Marie Ndzié, Fabien Eboussi Boulaga, Cardinal Christian Tumi, Joseph Bessala, Manu Dibango, Essindi Mindja, Roger Milla, Delphine Zanga Tsogo, Puis Njawe, Jean-Pierre Dikongue Pipa, etc.

Les internautes se sont aussitôt prêtés aux débats autour de son idée. Et une, Hortensia Chetou, de poser la problématique du financement d’une si «bonne idée». Célestin Monga répond: «si l’on économisait le budget d’un seul véhicule 4x4 dans chacun des quelques 60 ministères de notre République bien-aimée, il y aurait suffisamment d’argent pour financer l’impression des timbres de collection pour honorer notre grande et belle mémoire».

Tweet de Célestin Monga (c) CIN
Auteur:
Yannick A. KENNE
 @yanickken39
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique