Cameroun - Hôpital Central de Yaoundé: Polémique autour d’une affaire de quadruplés décédés après leur naissance

Par Alain G. KANGA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 14-May-2020 - 20h32   6566                      
12
Pierre Joseph Fouda, directeur général de l'Hôpital Central de Yaoundé capture d'écran
Pointé du doigt, le personnel de l’hôpital se dédouane.

L'histoire a fait le tour des réseaux sociaux le 13 mai 2020. Un message anonyme parle d'une fille de 20 ans, dénommée Ntsama, qui a perdu ses 4 enfants à leur naissance à l'Hôpital Central de Yaoundé (HCY). Outre la négligence, le personnel de l’hôpital est accusé d’avoir séquestré la mère éplorée pour facture impayée à hauteur de 54 000 FCFA.

En réalité, les faits sont tout autres. Nés prématurés, les quadruplés n'ont pas survécu à cause du manque de couveuses à l’HYC.

Au cours d’une rencontre avec la presse le 14 mai 2020 à l’HCY, en présence de la maman endeuillée, le chef adjoint du service de maternité, Dr Félix Essiben de  a déclaré que la prise en charge des bébés et de leur mère s'est déroulée dans de bonnes conditions. Mais faute de couveuses, les nouveau-nés n’ont pu survivre. Il indique qu’ils ont effectué des recherches de couveuses libres dans d’autres hôpitaux environnants, mais en vain.  

Seule une formation privée disposait de couveuses libres. Mais la caution exigée (100 000 FCFA) n'était pas à la portée de la famille de la jeune Ntsama. Pendant les recherches, les quadruplés vont décéder les uns après les autres. 

A propos de la supposée séquestration, le directeur général de l’HCY, Pr Pierre Joseph Fouda, parle de Fake News et soutient que la maman a été retenue simplement pour les besoins de prise en charge.

Voici le reportage diffusé sur Canal 2 International:

Reportage canal2 quadruplés décédés (c) Canal 2 International
Auteur:
Alain G. KANGA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique