Cameroun - Hydrocarbures: La SNH annonce une baisse de la production nationale de pétrole brut

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 06-Jun-2018 - 12h10   2382                      
1
Siège SNH Yaoundé Archives
Le Conseil d’administration tenu le 5 juin 2018 félicite cependant l’administrateur directeur général Adolphe Moudiki « pour les avancées majeures enregistrées dans la valorisation du gaz naturel camerounais ».

Le 5 juin 2018 s’est tenu sous la présidence de Ferdinand Ngoh Ngoh secrétaire général de la présidence de la République du Cameroun,  le Conseil d’administration de la Société nationale des Hydrocarbures (SNH) réuni pour sa première session ordinaire de l’année.   

Selon le communiqué signé par le PCA et lu aunjournal de 17 heures du 5 juin sur le Poste national de la CRTV,  les activités menées par la SNH entre les mois de  Janvier et Avril étaient au menu des travaux. Adolphe Moudiki,  l’administrateur-directeur général a dressé un état des lieux dans le quel l’on apprend qu’un nouveau champ pétrolier baptisé « Tiko », a été mis en  production avec un débit initial de 1500 barils par jour. Pour ce qui est de la production nationale de pétrole brut, elle est de 8,22 millions au 30 avril. Elle a baissé de  baisse de 15, 61 % par rapport à la même période de l’exercice 2017.

Par contre la production nationale de gaz naturel grimpe. Elle est désormais à 233, 9 millions de mètres cubes au 30 avril. Soit une hausse  de 90, 25%.  Sa production est boostée grâce au lancement des opérations de liquéfaction du gaz naturel  sur le Ilé Epicéo.  « La première cargaison de gaz naturel liquéfié (GNL)  issu des tests de mise en service de cette usine flottante  a été enlevée le 30 avril. Parallèlement l’approvisionnement du marché local en gaz de pétrole liquéfié (GPL) ou gaz domestique a démarré le 9 avril », lit-on dans le communiqué final.

L’ on apprend aussi que  « les ventes de pétrole brut et de gaz naturel SNH pour le compte de l’Etat ont permis de transférer  au Trésir public la somme cumulée de 122, 61 milliards de Francs Cfa au 30 avril en augmentation de 13%. Par ailleurs le pipe line Tchad-Cameroun a généré sur les 4 premiers mois de l’année des recettes de 8,8 milliards de Francs CFA au titre du droit de transit ». Au terme de la session, le conseil a félicité la direction générale « pour les avancées majeures enregistrées dans la valorisation du gaz naturel camerounais et a approuvé les comptes de la SNH au titre de l’exercice  2017 ».

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique