Cameroun - Hydroélectricité: Bientôt un barrage à Grand Eweng

Par Géraldine IVAHA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 06-Jun-2017 - 13h00   3319                      
1
Barrage de Lagdo Archives
Les études relatives au projet du barrage à cheval entre les régions du Littoral et du Centre, sur le cours de la Sanaga sont terminées.

Il a fallu un financement de 12 milliards de francs CFA pour que Hydromine, en collaboration avec le cabinet Tractebel, achève toutes les études concernant la construction du barrage Grand Eweng (situé à cheval entre les régions du Littoral et du Centre, sur le cours de la Sanaga). «Nous attendons deux choses de l’Etat du Cameroun. Tout   d'abord,   qu'il   prenne   acte   de l’état d’avancement du projet et qu'il inscrive Grand Eweng dans les priorités du schéma directeur du secteur électrique pour les 10 ans qui viennent. Aussi, nous voulons que l'Etat définisse   les   priorités   stratégiques   du pays pour l’utilisation de ce formidable potentiel électrique», a fait savoir Peter Briger, patront de Hydromine Inc. Selon Intégration paru ce 5 juin, il s’exprimait ainsi le 31 mai dernier à Yaoundé, en marge des assises du Comité de suivi du projet.

Selon lui, peut-on lire, il s’agit de préparer tous les documents devant servir à l’exécution et au financement des travaux. Ceux-ci devraient être entamés éminemment. A partir de 2024-2025, l’infrastructure sera mise en service, avec dans un premier temps, l’exploitation de la production par Hydromine pendant 30 ans, avant le retour de l’infrastructure au portefeuille de l’Etat.

«En termes de retombées, c’est inestimable. Mais, on peut retenir que ce grand projet s’intégrera dans le système électrique du Cameroun suivant la croissance et la demande. Si la demande n’est pas aussi forte que prévu, il sera possible de vendre le surplus au Nigéria voisin en amorçant ainsi une politique d’exportation d’énergie qui pourrait générer des revenus en devises et améliorer significativement la balance commerciale du Cameroun», ajoute Peter Briger.

Le barrage génèrera  1 800 MW pour  9 000 Gwh par an en moyenne. Il est aussi annoncé la mise en place d’un plan de développement local pour s’arrimer aux exigences de responsabilité sociale et de développement durable.   L’infrastructure sera le 4ème plus grand barrage d’Afrique, le plus grand projet de l’histoire du Cameroun, le plus grand projet privé en Afrique. En effet, ses constructeurs assurent qu’il s’agit d’un investissement de plus de 1 500 milliards de francs CFA, provenant des fonds 100% privés. Ledit projet ne coûtera rien à l'Etat du Cameroun, apprend-on.

Auteur:
Géraldine IVAHA
 contact@cameroon-info.net
 @givahaCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique