Cameroun – Identification : Près de 60 000 cartes nationales d’identité attendent d’être retirées dans la région du Littoral

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 16-Oct-2021 - 09h23   5042                      
2
Carte Nationale d'Identité Archives
Dans un communiqué publié le 15 Octobre 2021, le délégué régional de la sûreté nationale Raymond Essogo indique aux détenteurs de récépissés la conduite à tenir pour rentrer en possession du précieux document.

Des dizaines de milliers de cartes d’identité attendent d’être récupérées par leurs propriétaires dans la région du Littoral. Dans un communiqué diffusé le 15 Octobre 2021, le délégué régional de la sûreté nationale annonce qu’une importante quantité de ces pièces sont en souffrance dans les services de police.  Raymond Essogo indique qu’ « un stock de plus de 59 540 cartes nationales d’identité a été réceptionné récemment dans les différents postes d’identification de la région du Littoral ».  Il invite les demandeurs desdites cartes à se rendre dans les différents postes d’identification d’enrôlement munis de leur récépissé pour entrer en possession des originaux desdites cartes.

Le patron de la police dans la région du Littoral indique aux concernés la conduite à tenir en cas de problème. « S’y trouvant, et en cas de complications, les intéressés peuvent appeler le numéro gratuit 1550 où un fonctionnaire  est disposé à leur répondre 24 heures sur 24 et 7 jour sur 7 ou saisir directement le chef de centre de traitement des titres identitaires du Littoral au numéro 655976340", précise le commissaire Essogo.

Le 2 Septembre 2021, le chef du Centre National de production des titres identitaires Albert Bernard Djella, annonçait que plus de 500 000 (cinq cent mille) cartes de l’ancien système  et 226 000 du nouveau attendaient d’être retirées.  L’on apprenait à l’occasion, qu’avec la digitalisation des services, les cartes nationales d’identité allaient être produites dans un délai de 48 heures.  

La délivrance des cartes nationales d’identité pose problème au  Cameroun depuis plusieurs années. Pour la plupart,  ces documents ne sont plus remises à leurs propriétaires après le délai habituel de trois mois. L’une des raisons avancées pour expliquer cette incongruité est  que lesdites pièces ne sont pas produites à temps parce que 4 millions de demandeurs possèdent une double identité. D’autres sources  croient savoir que c’est l’abandon de l’entreprise en charge de la production de ces pièces d’identité qui expliquent les retards.

 

 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique