Cameroun - Importation d’huile de palme: Les opérateurs devront désormais présenter une accréditation délivrée par le Comité de régulation de la filière des oléagineux

Par Béatrice KAZE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 02-Jul-2020 - 09h14   1253                      
0
Huile de palme Mathias Ngamo
La décision a été prise par le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute.

Pour importer l’huile de palme brute au Cameroun, il faudra désormais présenter une accréditation délivrée par le Comité de régulation de la filière des oléagineux. «Cette nouvelle donne est la conséquence d’une instruction récemment donnée par le Premier ministre chef du gouvernement», révèle le quotidien Le Messager dans son édition du 2 juillet 2020.

Ce changement était au centre d’une rencontre récemment organisée par l’Association des raffineurs des oléagineux (ASROC). Selon le Dr. Emmanuel Nkoulou Ada, président du Comité de régulation de la filière des oléagineux, dont les propos sont repris dans les colonnes du journal, «nous sommes dans la logique du made in Cameroon. Il est évident qu’on puisse d’abord consommer nos produits. Il y a la logique du patriotisme économique, il y a la logique de promotion des produits du terroir qui permet que les entreprises ne peuvent pas profiter des faveurs liées à l’importation pour tuer la production locale».

Il faut par ailleurs relever sur la même question que, ajoute le journal, l’une des conséquences sanitaires du Covid-19 est la mévente des produits de la filière. Les surstocks qui commencent à diminuer et la crise sanitaire qui a créé un nouveau mode de comportement tel que le lavage des mains.

Ce qui nécessite une quantité importante de savon. Même si le président du Comité de régulation assure que «l’écoulement est en bonne voie et malgré la crise sanitaire, les marchés sont approvisionnés. Le stock de sécurité est là en plus de la production». A lire entre les lignes, la délivrance de l’accréditation d’importation d’huile de palme brute sera davantage corsée, peut-on lire.

 

Auteur:
Béatrice KAZE
 @T_B_A
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique