Cameroun - Impôts: La taxe foncière sera adossée sur la facture d’électricité dès 2019

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 03-Sep-2018 - 17h48   5280                      
3
Les impôts sont les premières ressources de l’État Archives
Cette recommandation du Fonds monétaire international (FMI) dans son dernier rapport sur l’économie camerounaise n’attend plus que l’aval du gouvernement.

En effet, le rapport du FMI daté du 30 août 2018 sur le Cameroun renseigne que l’Etat entend prendre des mesures courageuses pour augmenter la mobilisation des recettes non-pétrolières. Ainsi, selon le rapport du FMI dont le contenu est relayé par Le Quotidien de l’Economie du lundi 03 septembre 2018, «le recouvrement de la taxe foncière sera adossé à la facture d’électricité. Dès à présent, toutes les factures d’électricité doivent inclure les formulaires de taxe foncière».

Il faut noter que la  taxe foncière a ces dernières années été le plus «sympathique» des impôts, en ceci qu’en 2016, la Direction Générale des Impôts a accordé une «amnistie» fiscale à tous les contribuables qui s’en acquitteraient volontairement, avant la fin de l’année. Cette mesure fit bondir cette recette de 2,5 milliards de FCFA en 2015 à 6,5 milliards de FCFA en 2016.

Selon les  prévisions de la Direction générale des impôts, le nouveau mode de collecte projetterait cette recette vers les 10 à 12 milliards de FCFA, sur l’année prochaine. Cette projection est en fait fondée sur le fait qu’en tout et pour tout, seuls environ 450.000 contribuables se sont volontairement soumis à cet impôt en 2016.

Si l’on s’en tient au fichier de clients Eneo, on va vers les 900.000 contribuables. On est ici, sur une constante visible à la Direction générale des impôts depuis ces dernières années: la simplification, la dématérialisation et la réduction à leur plus simple expression du nombre d’interlocuteurs, de l’administration fiscale.

Cela s’est vu avec la Taxe Spéciale Sur les Produits Pétroliers, véritable casse-tête lorsqu’elle était perçue auprès des marketeurs. Désormais elle est récoltée dès la Société Camerounaise des dépôts pétroliers, avant enlèvement du précieux liquide. Tout comme la vignette automobile désormais payée au moment où l’automobiliste s’acquitte de sa police d’assurance.

Auteur:
Otric NGON
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique