Cameroun - Incendie: Une cinquantaine de commerçants du marché Etoudi à Yaoundé en larmes

Par Iris BITJOKA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 19-Apr-2017 - 13h47   22209                      
0
Le manque d’eau dans les citernes des sapeurs pompiers d’Etoudi, serait à l’origine de l’ampleur des ravages de l’incendie de ce 18 avril 2017 au marché de la localité.

C’est autour de 05 heures 45 minutes selon des témoins, que les flammes ce sont déclarées au marché Etoudi, précisément dans le secteur dénommé Dubaï center. Secteur où sont groupés plusieurs carrés de boutiques et comptoirs de ventes de téléphones portables et accessoires, robots mixeurs et autres appareils électroménagers.

Les victimes qui ont eu le réveil douloureux supputent un court-circuit à l’origine des flammes. Celles-ci ont ravagés 3 boutiques d’appareils électroménagers et un magasin de stockage. Fort heureusement, aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée. Mais les dégâts matériels sont inestimables soutiennent les victimes. « Vous me demandez je vais vous dire quoi ? On ne peut même pas estimer, c’est très grave. Il y avait près de 10 valises de 150 téléphones portables chacun. Des téléphones dont le prix le plus bas n’était pas en-deçà de 35.000 FCFA » témoigne Laure, victime assise a même le sol qui ne peut retenir ses larmes. A coté un autre propriétaire affecté se lamente en fouillant dans les décombres ; se demandant comment rembourser désormais tous les crédits contractés

Une cinquantaine environ, ces victimes en larmes imputent l’ampleur des dégâts du feu aux sapeurs pompiers d’Etoudi, situés disent-ils à 500 mètres du lieu de l’incendie. Ils reprochent à ces soldats du feu de n’avoir pas réagit à temps. Une situation que des sources expliquent par le manque d’eau. Le feu a donc agit pendant environ une heure, et ce sont finalement les sapeurs pompiers de Mokolo et Mimboman qui vont pouvoir stopper les flammes dans leur course folle. Une progression rapide des flammes également due aux constructions en matériaux provisoires.

A signaler que cet incendie survient alors que les travaux de construction du marché moderne engagés par la Communauté urbaine de Yaoundé en 2008, semblent bloqués. Les commerçants qui avaient déjà payé pour obtenir un espace, sont aujourd’hui sinistrés et attendent toujours.

Iris Bitjoka

Auteur:
Iris BITJOKA
 contact@cameroon-info.net
 @T_b_a
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Username:
Register   -   Forgot password
Password:
Dans la même Rubrique