Cameroun – Incident: Le gouverneur de l’Ouest raconte comment il a ramené la paix entre la députée Nourane Fotsing et les policiers qui l'avaient agressée

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 21-Jul-2021 - 19h10   10799                      
4
Awa Fonka Augustine, Gouverneur de la Région de l'Ouest Archives
Dans un communiqué publié ce mercredi, Awa Fonka Augustine a déroulé le film des événements survenus le 20 Juillet à Bafoussam et mis en garde les auteurs de commentaires tendancieux en rapport avec le malheureux incident.

Le gouverneur de la région de l‘Ouest raconte comment il a vécu l’altercation entre la députée PCRN Nourane Fotsing et des policiers à Bafoussam le matin du 20 Juillet 2021. Awa Fonka Augustine a consigné sa version de l’affaire dans une mise au point publiée ce 21 Juillet.

Il déclare ainsi qu’à la fin de la prière, le secrétaire général de l’Assemblée Nationale Gaston Komba, « venu apporter un message de Monsieur le Président de l’Auguste Chambre à la communauté musulmane de Bafoussam » a reçu un coup de fil de Nourane Fotsing  décriant une altercation entre elle et des policiers à l’entrée du lieu de la prière.

Ce qui va l’amener à dépêcher sur place le sous-préfet de Bafoussam 2 tandis qu’un commissaire de police va être envoyé par le délégué régional de la sûreté nationale de l’Ouest. Les arrivées de ces deux personnalités vont calmer les esprits et apaiser les fidèles musulmans  qui selon le gouverneur étaient indignés contre la députée.   

« Malgré les vives tensions observées de part et d’autre, les accusations et l’expression des frustrations réciproques, chacun exprimant sa colère pour avoir été froissé, le gouverneur ainsi que l’ensemble des invités ont regretté ce malheureux incident qui aurait pu être évité et ont appelé  les uns et les autres à se pardonner pour clore rapidement ce triste épisode pendant la fête de la Tabaski  au cours de laquelle des prières ont été élevées pour la paix », écrit Awa Fonka Augustine.  

Il indique que lui, le secrétaire général de l’Assemblée Nationale et les dignitaires musulmans ont pris  des photos avec Nourane Fotsing et se sont séparés du lieu de la cérémonie de réception qui a suivi la prière avec elle « dans un climat apaisé et sur une circulation déjà rétablie ».  

Awa Fonka Augustine appelle les uns et les autres « à plus de précaution et à éviter certains commentaires tendancieux qui circulent et qui du reste dénaturent et aggravent les faits pour des intérêts inavoués ».

 

 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique