Cameroun - Incursions des terroristes à l’Ouest: Le gouvernement va déployer des renforts sécuritaires dans la région

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 26-Jul-2021 - 08h46   3397                      
2
Beti Assomo et des militaires archives
C’est la principale annonce faite par le ministre de la Défense au terme d’une visite qu’il a effectuée en fin de semaine dernière dans la région de l’Ouest.

Le ministre délégué à la Présidence en charge de la Défense Joseph Beti Assomo a effectué le vendredi 23 et le samedi 24 juillet 2021, une visite dans la région de l’Ouest.

Instruite par le Chef de l’Etat, chef des forces armées, cette visite visait à évaluer la situation sécuritaire de cette région proche du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, les deux régions anglophones du pays en proie depuis plusieurs années à un conflit armé très violent.

Ces derniers mois, l’Ouest a en effet enregistré plusieurs incursions meurtrières de groupes armés pro séparatistes venus de la zone anglophone. La dernière en date remonte au 14 juillet dernier dans la localité de Zavion, située dans l’arrondissement de Babadjou, département des Bamboutos. Des hommes armés ont attaqué un poste avancé de l’armée camerounaise dans la zone, tuant deux soldats: le maréchal de logis Pierre Garba et le gendarme major Renald Jules Assang.

Afin de prévenir d’autres éventuels assauts similaires, le gouvernement annonce une série de mesures. «Nous prendrons tout ce qu’il faut comme mesures. Nous renforceront ce qu’il faut en effectifs et en moyens. Nous allons suivre de très très près cette situation, parce qu’il est hors de question de laisser le péril sécuritaire que nous avons dans les régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest migrer dans la région de l’Ouest», a déclaré M. Beti Assomo au terme de sa visite. Des propos diffusés ce 26 juillet 2021 au journal matinal de la CRTV Radio, la chaîne publique.

Comme il y a quelques années en zone anglophone, le gouvernement a donc opté pour le déploiement des renforts sécuritaires dans la région de l’Ouest. Une mesure forte qui démontre bien que la situation dans la région est désormais assez préoccupante.

 

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique