Cameroun - Industries Extractives: L’Etat attribue l’exploitation de la mine d’or de Colomine (Est) à la société camerounaise Cordias S.A dirigée par Bonaventure Mvondo Assam

Par Béatrice KAZE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 03-Dec-2019 - 16h22   8065                      
6
Une mine à l'Est du Cameroun archives
La convention de production a été signée le 29 novembre 2019 à Yaoundé. Le projet est estimé à 40 milliards de FCFA.

Une convention relative à l’exploitation de la petite mine d’or de Colomine dans l’arrondissement de Ngoura, département du Lom et Djerem dans la région de l’Est, a été signée le 29 novembre 2019 à Yaoundé entre l’Etat du Cameroun et la société Cordias S.A.

Au cours de cette cérémonie, le ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique Gabriel Dodo Ndoke  et le président du conseil d’administration et promoteur de Cordias  Bonaventure Mvondo Assam «ont exprimé leur satisfaction quant à l’aboutissement de cet important projet, dont l’investissement est évalué à 40 milliards de FCFA», précise le quotidien bilingue national Cameroon Tribune dans son édition du 2 décembre 2019.

La société Cordias est une société d’exploitation minière de droit camerounais détenue à 100% par des nationaux. Un fait «inédit au pays» selon CT. «La signature de cette convention faisait suite à l’autorisation du président de la République permettant de signer avec Cordias, la première convention de minerai dans notre pays», ajoute le journal.

«À la suite des premiers travaux réalisés sur le site, six corps minéralisés ont été définis et caractérisés. Ils constituent donc le gisement d’or identifié sur une superficie de 20 Km et dont la ressource aurifère est estimée à environ 485 000 tonnes de minerai. La quantité d’or de métal est évaluée à 1867 kg», relève Cameroon Tribune.

La capacité de production initiale annuelle sera de 500 kg d’or à partir de la deuxième année. «La première année étant consacrée à la construction de la mine et des autres installations minières connexes à utiliser pendant la phase d’exploitation proprement dite».

L’exploitation de la mine d’or de Colomine est prévue pour une période de cinq ans. Selon le ministre Gabriel Dodo Ndoke, le projet va fournir 500 emplois directs et 1500 indirects.

Auteur:
Béatrice KAZE
 @T_B_A
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique