Cameroun - Infrastructures : La CAF déclare que Yaoundé a menti sur la situation du stade d'Olembe qui a abrité ce vendredi 3 septembre 2021 le premier match de son histoire.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 03-Sep-2021 - 23h44   40147                      
236
Le ministre des sports Mouelle Kombi au stade d'Olembe pendant match Cameroun-Malawi Anonyme
Une correspondance de la CAF adressée au président de la Fédération camerounaise de football, qui a fuité sur les réseaux sociaux, révèle les raisons pour lesquelles l'instance continentale a imposé un huis clos catégorique pour le match des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 disputé en nocturne ce vendredi 3 septembre au stade d'Olembe entre le Cameroun et le Malawi (2-0).

Encore en chantier pour la phase finale de la CAN 2021 de football, le stade d'Olembe a abrité son premier match officiel ce vendredi soir.

La rencontre Cameroun contre Malawi, comptant pour les éliminatoires du Mondial Qatar 2022, a servi de match test.

Grâce aux buts d'Aboubakar et de Ngadeu durant la première partie du match, les Lions indomptables du Cameroun se sont imposés sur le score de deux buts à zéro devant une cinquantaine de spectateurs, installés dans un carré VIP selon les prescriptions de la CAF.


L'instance continentale dit avoir prescrit les mesures de sécurité draconiennes pour ce match après s'être rendue compte que les autorités camerounaises ont dit des contrevérités sur la situation réelle du stade d'Olembe, selon la CAF, cette infrastructure désignée pour abriter la cérémonie d'ouverture et de clôture de la CAN 2021 ne remplit pas encore toutes les conditions pour accueillir les compétions internationales.

 


Ci après, copie de la correspondance de la CAF adressée au président de la Fecafoot

 

 

La lettre de la CAF à la Fecafoot sur la situation stade d'Olembe (c) Caf
Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique