Cameroun - Infrastructures: Les travaux de construction du pont sur «le Mizao» dans la région de l’Extrême-Nord sont exécutés à hauteur de 34%

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 15-May-2020 - 13h02   1095                      
1
Pont sur le Mizao archives
C’est le constat fait sur le terrain par le gouverneur de la région, Midjiyawa Bakary, le 13 mai 2020.

Entrepris depuis le 15 octobre 2019, les travaux de construction du nouveau pont sur «le Mizao», ouvrage reliant les arrondissements de Maroua 1 et 2 dans la région de l'Extrême-Nord, «sont aujourd’hui exécutés à hauteur de 34%», d’après le quotidien bilingue national Cameroon Tribune en kiosque ce 15 mai 2020.

Au terme de ce chantier, comme caractéristiques techniques, ce pont aura «12,6 m de largeur, dont huit mètres pour la chaussée; le reste de l’espace sera occupé par les trottoirs et les garde-corps», note le journal.

Le gouverneur de la région de l’Extrême-Nord a  visité ce chantier le 13 mai dernier, guidé par l’ingénieur du marché, Abdoul Wahab, délégué régional du ministère de l’Habitat et du Développement urbain (MINHDU) pour l’Extrême-Nord.  «Le gouverneur s’est fait présenter tous les travaux qui gravitent autour de cet ouvrage, avec en bonne place, le site d’installation de l’entreprise en charge de la réalisation des travaux et le radier construit en amont du pont en chantier», peut-on lire.

Au sortir de cette visite, le gouverneur était satisfait de la marge de progression des travaux. «Les travaux de construction du pont sur ‘’le Mizao’’ avancent dans le respect des règles de l’art», a-t-il déclaré chez notre confrère.

«Le 23 août 2019, une forte pluie avait entraîné l’effondrement de cet ouvrage. Quelques jours plus tard, précisément le 31 août, une autre pluie diluvienne s’est abattue dans la ville, achevant ainsi la destruction de ce pont. Un sinistre qui avait amené le gouvernement, à travers Célestine Ketcha Courtès, MINHDU, à descendre sur le terrain pour prescrire des mesures d’urgence qui ont permis de désenclaver le quartier Baoliwol qui se trouvait ainsi sinistré», rappelle le journal. 

Ces travaux de construction du nouveau pont sont appelés à être bouclés dans un délai de 10 mois.

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique