Cameroun - Infrastructures: L’homme d’affaires camerounais Emmanuel Neossi va mobiliser près de 28 milliards de FCFA pour la reconstruction du marché Congo à Douala  

Par Béatrice KAZE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 02-Dec-2019 - 19h12   8178                      
2
Emmanuel Neossi archives
Le ministre de la Décentralisation et du Développement locale, Georges Elanga Obam, a procédé le 29 novembre 2019 à la pose de la 1ère pierre de construction de ce marché ultramoderne.

 

L’homme d’affaires et industriel camerounais  Emmanuel Neossi  va mobiliser près de 28 milliards de FCFA pour la reconstruction du marché Congo de Douala. Le marché qui sera désormais baptisé «Centre commercial Neo Congo Mall» sera livré  dans 24 mois.

L’infrastructure moderne sera bâtie sur une superficie de 52 000 m2. «D’après la maquette disponible, le nouveau marché Congo sera conçu en deux bâtiments, blocs A et B. Il aura une capacité d’accueil de 3500 boutiques. Le Mall aura également en son sein des restaurants, 300 places de parking en sous-sol, des bureaux, des magasins de stockage, des guérites de sécurité, un système de sécurité incendie, entre autres commodités», précise le quotidien Le Jour dans son édition du lundi 2 décembre 2019.

Pour la reconstruction de marché, le promoteur bénéficie d’un partenariat financier des banques CBC et Afriland First Bank et du concours institutionnel de la Communauté urbaine de Douala (CUD).

Au cours de la cérémonie de pose de la 1ère pierre de construction du Centre tenue le 29 novembre 2019, Emmanuel Neossi a promis que ce centre sera livré dans les prochains mois. Pour le délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala, Fritz Ntone Ntone,  «ce marché ultramoderne à terme permettra de tourner la page sombre des encombrements des voies de circulation et des incendies répétés».

«Ce projet de reconstruction du marché Congo est issu de la cession à Neo Industry S.a par la  Southwest International Construction Corporation (Sicc) qui avait gagné le marché en 2013...Le premier chantier piloté par la SICC s’était arrêté au niveau des fondations spéciales six ans après son démarrage», indique le journal.

Pour rappel, le marché Congo de Douala créé en 1976 a connu plusieurs incendies graves ces dernières années.

Auteur:
Béatrice KAZE
 @T_B_A
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique