Cameroun - Infrastructures routières: Le tronçon Yoko-Lena (Centre) est désormais ouvert à la circulation.

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 20-Feb-2020 - 18h13   4854                      
8
tronçon routier Yoko-Lena archives
Le ministère des Travaux Publics a procédé à sa réception provisoire ce mercredi 19 février 2020.

Ça roule désormais sur l’axe routier Yoko-Lena, dans le département du Mbam-et-kim, région du Centre. Ce tronçon routier long de 45, 241 km, situé sur la route nationale N° 15,  Batchenga-Ntui-Yoko-Lena-Tibati, a été réceptionné ce mercredi 19 février 2020  par le ministère des Travaux Publics (MINTP).

Selon nos confrères de la Crtv,  il s’agit pour le moment, d’une réception technique. A en croire des précisions apportées par le MINTP, cette phase consiste à apprécier la qualité technique de l’ouvrage et sa conformité avec le cahier de charges.

«Les travaux se sont déroulés selon les prescriptions du marché, selon les règles de l’art», a déclaré Virginie Lekeufack, directrice générale des travaux d’infrastructures au Mintp.

«Mais nous allons quand même dire qu’il y a quelques petites réserves sur la signalisation horizontale qui mériterait d’être reprise. Nous avons également relevés des petits problèmes d’unis de la couche de roulement» a-t-elle ajouté. L’entreprise Chinoise Sinohydro, responsable de la réalisation de ce chantier, s’est engagée à corriger dans les plus brefs délais, les défauts observés par le MINTP. L’infrastructure est donc dès à présent ouverte à la circulation pour une période de garantie d’un an, à l’issue de laquelle interviendra la réception définitive.

Pour mémoire, le chantier de construction du tronçon routier Yoko-Lena a débuté en février 2017. Selon les obligations du marché, ladite route devait présenter le profil suivant: Une chaussée de 2×3,5m revêtue en béton bitumeux et un accompagnement de 2×150m revêtu en bicouche, pour une vitesse de référence de 80 km/h. Cout total des travaux 23,39 milliards de FCFA. Une somme qui correspond au montant initial alloué au projet, précise nos confrères d’Investir au Cameroun.

 

 

 

 

 

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique