Cameroun - Initiative: La FECAFOOT boycotte un groupe de travail ministériel chargé de trouver une solution à la crise au sein du football professionnel

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 02-Oct-2020 - 12h12   4967                      
4
Seidou Mbombo Njoya, président de la FECAFOOT FECAFOOT
Le Président de la Fédération camerounaise de football, Seidou Mbombo Njoya, va donc briller par son absence, ce vendredi 2 octobre 2020 au ministère des Sports et de l’Education Physique (MINSEP), à la cérémonie d’installation des membres du groupe de travail en question.

Le Tribunal arbitral du sport a rendu, le 14 septembre 2020, une sentence qui réhabilite Pierre Semengue, au poste de président de la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC). Un terrible camouflet pour le Comité exécutif de la Fecafoot qui avait pris la décision, il y a un an, de suspendre Pierre Semengue et la LFPC.

Afin de ramener la sérénité dans le milieu du football professionnel, le ministre des Sports et de l’Education Physique a créé le 30 septembre 2020, un Groupe de travail chargé du suivi de l’application de la sentence du TAS du 14 septembre 2020. Un groupe de travail présidé par le SG du MINSEP, avec comme membre, la LFPC, la FECAFOOT, entre autres.

L’installation de ce groupe de travail est prévu ce vendredi. Il a 15 jours pour rendre sa copie. Mais, le président de la FECAFOOT, a adressé, le 1er octobre 2020, une correspondance au ministre des Sports pour exprimer son désaccord. «Il nous plait de préciser qu’à la suite de la réunion que vous avez bien voulu présider le 17 septembre 2020, l’Assemblée générale de la FECAFOOT a pris acte de la sentence du TAS et a décidé de la mettre en œuvre suivant des modalités qui ont été définies avec le Président de la LFPC. Les instances supérieures de la FECAFOOT s’étant prononcées sur la question, il ne nous semble pas opportun de prendre part aux assises du Groupe de travail qui a été mis en place sans concertation avec la FECAFOOT», explique Seidou Mbombo Njoya.

A l’issue des récentes réunions de son Comité exécutif et de son Assemblée générale, la FECAFOOT avait décidé de nommer un Secrétaire général et un Directeur administratif à la LFPC. Des décisions rejetées par Pierre Semengue. Un désaccord qui replonge le football professionnel camerounais dans une nouvelle crise.

Ci-dessous, la lettre de la Fecafoot adressée au MINSEP

Copie lettre Fecafoot au Minsep (c) Fecafoot
Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique